Flambée de choléra dans les camps de réfugiés au Kenya
Publisher: ATS - Agence Télégraphique Suisse
Story date: 15/11/2011
Language: Français

Une flambée de choléra parmi les réfugiés somaliens dans les camps de Dadaab, au Kenya, inquiète les organisations humanitaires. Les pluies et les inondations ont entravé l'acheminement en eau potable et les réfugiés risquent d'être contaminés, a affirmé mardi le HCR.

Au moins 60 cas de choléra sont recensés dans les camps, dont dix cas confirmés en laboratoire avec un décès. La plupart des cas ont été décelés parmi les nouveaux arrivants en provenance de Somalie, a précisé un prote-parole du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), Andrej Mahecic.

Le HCR et ses partenaires ont mis en place des centres de traitement pour les cas les plus sévères. Une campagne de prévention a été lancée parmi les 500'000 réfugiés accueillis dans les camps de Dadaab.

Le HCR reprend progressivement toutes ses opérations dans les camps, après le kidnapping de trois employés humanitaires, il y a plus d'un mois, en dépit de la poursuite d'incidents isolés, a ajouté le porte-parole de l'agence de l'ONU. Une centaine de policiers kenyans supplémentaires ont été déployés dans les camps au cours du mois écoulé.
 

Refugees Daily
Refugees Global Press Review
Compiled by Media Relations and Public Information Service, UNHCR
For UNHCR Internal Distribution