Les dirigeants régionaux adoptent une approche commune pour combattre les Shebabs
Publisher: Xinhua News Agency, China
Story date: 16/11/2011
Language: Français

NAIROBI, 16 novembre (Xinhua) – Les dirigeants régionaux ont décidé mercredi de mener une approche commune coordonnée pour démanteler le groupe de miliciens somaliens shebabs afin de maintenir la paix dans la région.

Dans une déclaration commune publiée à l'issue d'une réunion tripartite à Nairobi entre les présidents Yoweri Museveni de l'Ouganda, Mwai Kibaki du Kenya et Cheikh Sharif Ahmed, du Gouvernement fédéral de transition (GFT) de la Somalie, les trois leaders ont également appelé la communauté internationale à résoudre la crise des réfugiés.

Ils ont exprimé leur confiance que l'opération conjointe Kenya- Somalie présente une occasion historique à la région pour rétablir la stabilité et la sécurité en Somalie », ont-ils déclaré dans un communiqué publié après la réunion.

Les trois pays ont appelé à la solidarité régionale afin de mettre fin à l'état d'anarchie qui a prévalu dans la majeure partie de la Somalie au cours des deux dernières décennies.

Les trois présidents ont également encouragé les organismes d'aide humanitaire à déménager vers la partie sécurisée du sud de la Somalie en vue de fournir une assistance humanitaire plus proche des communautés frappés par la famine dans sud de la Somalie d'une façon plus efficace.

Les présidents Shérif, Museveni et M. Kibaki ont souligné la nécessité d'une coordination renforcée entre l'AMISOM (Mission de l'Union africaine en Somalie), le GFT et les Forces de défense du Kenya afin de réussir à vaincre les Shebabs d'autres groupes militants qui continuent de menacer la paix et la stabilité dans la région.

Ils ont rendu hommage à l'AMISOM et aux Pays contributeurs de troupes (PCT) pour leurs sacrifices constantes dans la restauration de la paix et la sécurité en Somalie. Ces sacrifices ont abouti à la libération de Mogadiscio et ses environs.

Notant avec satisfaction la décision de Djibouti de fournir des troupes à l'AMISOM d'ici la fin de l'année, les dirigeants ont appelé à d'autres pays africains qui ont promis de contribuer des troupes à l'AMISOM de tenir d'urgence leurs promesses.

La réunion tripartite a vu la participation de ministres des Affaires étrangères et de la Défense des trois pays parmi d'autres hauts responsables du gouvernement des trois pays.
 

Refugees Daily
Refugees Global Press Review
Compiled by Media Relations and Public Information Service, UNHCR
For UNHCR Internal Distribution