"Territoire perdu" : les Sahraouis sous la chappe de l'oubli
Publisher: Le Monde, France
Story date: 29/11/2011
Language: Français

Il y a trente-cinq ans, lorsque l'Espagne, désormais démocratique, a abandonné ses colonies africaines, le Maroc et la Mauritanie ont tenté de se partager le Sahara occidental. Les populations ont été déplacées par les armes, le mouvement nationaliste qui avait entamé la lutte contre les Espagnols, le Front Polisario, a affronté l'armée marocaine.

Cette histoire est devenue une épopée dans les camps de réfugiés établis en Algérie. On en entend des épisodes, en voix off, au long de ce beau film méditatif. Pierre-Yves Vandeweerd a tourné en noir et blanc et fait parler des acteurs sahraouis du conflit.

C'est très simple : des histoires de mort et de bombardement, au début du conflit ; la misère et l'attente ensuite. A l'image, on voit le désert, les camps, le mur interminable construit par le Maroc pour prévenir les incursions sahraouies.

Et malgré la brièveté du film, on prend conscience de la lenteur avec laquelle s'écoulent ces années interminables. Un temps portés par les derniers ressacs de la vague de libération tiers-mondiste, les Sahraouis n'intéressent plus grand monde en dehors de leur région, à part peut-être les Espagnols.

Plutôt qu'une tentative de briser cet oubli, le film de Pierre Vandeweerd, avec sa forme très définie, presque hiératique, met en scène la vie sous cette chappe d'indifférence.

Film documentaire belge de Pierre-Yves Vandeweerd. (1 h 15.)
 

Refugees Daily
Refugees Global Press Review
Compiled by Media Relations and Public Information Service, UNHCR
For UNHCR Internal Distribution