Deux terroristes arrêtés en Algérie avouent "l'imminence" d'autres enlèvements au Sahel
Publisher: AP, The Associated Press
Story date: 29/11/2011
Language: Français

ALGER (AP) – D'autres enlèvements seraient "imminents" au Sahel, selon les aveux de deux terroristes de nationalité algérienne, arrêtés il y a une semaine par les services de sécurité algériens dans le cadre de leur enquête sur l'enlèvement des trois humanitaires européens (deux Espagnols et une Italienne) le 23 octobre dans le camp de réfugiés sahraouis Rabouni à Tindouf.

Le quotidien arabophone Al Khabar, citant les services de sécurités algériens, rapporte mardi cette information.

Les services de sécurité ont réussi à démanteler le groupe, composé de 11 membres, dont les deux auteurs des aveux, ayant fourni aide et renseignement aux auteurs de l'enlèvement des trois humanitaires européens, précise cette même source.

Toujours selon les aveux des deux hommes arrêtés, la multiplication des enlèvements d'étrangers au Sahel ces derniers temps est due à "la concurrence féroce entre les trois cellules d'enlèvements" mises en place par l'émir sanguinaire Abou Zeid, à la tête d'une brigade d'AQMI au sud algérien.

C'est la première de ces cellules, composée d'Algériens et dont le chef s'appelle Djaber Mohamed, qui est derrière les trois derniers enlèvements au Sahel, alors que la deuxième cellule, dirigée par des Mauritaniens, se préparerait, elle, à commettre d'autres prises d'otages, ajoute "Al Khabar", toujours en citant les services algériens.

Selon le quotidien, cette deuxième cellule "mauritanienne", dirigée par un certain Gharbi Abou Hadjir, ingénieur de formation et polyglotte, serait responsable des enlèvements au Sahel et au nord du Mali.

La troisième cellule est composée notamment d'éléments non liés directement à Al Qaïda, et ses activité sont coordonnées par l'émir du sud algérien Mokhtar Ben Mokhtar. C'est elle qui avait enlevé l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU au Niger Robert Fowler, otage d'AQMI pendant plusieurs mois avant sa libération en avril 2009.
 

Refugees Daily
Refugees Global Press Review
Compiled by Media Relations and Public Information Service, UNHCR
For UNHCR Internal Distribution