Retour au bercail des milliers de réfugiés tchadiens vivant au Cameroun
Publisher: APA, Agence de Presse Africaine
Story date: 11/12/2012
Language: Français

APA – Douala (Cameroun) De milliers de réfugiés tchadiens ayant fui leur pays pour cause des conflits sociopolitiques, ont sous la supervision du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), décidé de regagner leur pays après avoir passé plusieurs années au Cameroun.

Pour cette première phase, ce sont environ dix mille ressortissants tchadiens qui auront quitté le Cameroun, l'opération devant se poursuivre jusqu'au 31 décembre prochain.

D'après le HCR, les principaux points de départ sont les villes de Douala et de Yaoundé où l'on compte un grand nombre de Tchadiens, mais également, la localité de Langui, dans la région de l'Extrême-nord qui constitue l'un des plus grands camps de réfugiés avec environ deux mille personnes.

Le consul général du Tchad à Garoua, Hamid Oumar Nassour, a au nom ''du président de la République du Tchad Idriss Déby Itno, remercié le président camerounais Paul Biya et son gouvernement pour tous ceux qu'ils ont fait pour l'encadrement de nos ressortissants''.

Une hospitalité des Camerounais salués également par le porte-parole des réfugiés tchadiens Gérard Titimbaye, pour qui, ''l'intégration était totale'', au point de ''faire difficilement la différence entre les Camerounais et les Tchadiens''.

Dans le but de faciliter le retour des réfugiés dans leur pays, le Programme alimentaire mondial (PAM), a remis les vivres devant permettre aux réfugiés de tenir pendant deux mois, ''une sollicitude'' de nature à assouplir le retour des réfugiés qui devront réapprendre à s'intégrer dans leur communauté d'origine après plusieurs années passées hors du pays pour cause de troubles sociaux.
 

Refugees Daily
Refugees Global Press Review
Compiled by Media Relations and Public Information Service, UNHCR
For UNHCR Internal Distribution