Aide aux victimes des bombardements à Marioupol au sud de l’Ukraine

Le HCR distribue des bâches en plastique à plus de 1 000 personnes dont les logements ont été endommagés ou détruits lors des bombardements.

MARIOUPOL, Ukraine, 26 janvier (HCR) – L’agence des Nations Unies pour les réfugiés a réagi rapidement pour venir en aide aux personnes forcées de fuir leurs logements lorsque la ville de Marioupol au sud de l’Ukraine a été visée par des tirs de roquettes ce week-end. Le HCR a fourni des bâches en plastique aux personnes dans le besoin pour la construction d’abris.

Le HCR a distribué samedi et dimanche suffisamment de bâches pour venir en aide à plus de 1 000 personnes dont les maisons avaient été endommagées ou détruites lors des bombardements contre la ville portuaire stratégique ayant causé la mort d’au moins 30 personnes et en blessant des dizaines d’autres. Les matériaux de construction manquent et les bâches en plastique sont utilisées pour créer des abris de fortune ou boucher des ouvertures dans les murs ou le toit des bâtiments.

« Nous avons fourni des articles de première nécessité pour appuyer les autorités locales et aider les victimes de ce bombardement. Désormais, nous vidons nos stocks d’articles de secours pour couvrir les besoins aussi rapidement que possible », a déclaré Oldrich Andrysek, Représentant régional du HCR.

Avant de remettre les bâches aux autorités municipales et aux personnels des services d’urgence locaux, le HCR a mené une rapide évaluation des dommages et des besoins dans les zones touchées. L’agence a identifié de nombreuses personnes ayant des besoins urgents, notamment des personnes âgées, des handicapés ainsi que des familles dirigées par une femme avec un grand nombre d’enfants.

Parallèlement, le HCR distribue également des couvertures, des vêtements thermiques et des sacs de couchage aux personnes dont les logements n’ont pas de chauffage. De plus, des couvertures, des draps, des serviettes et des vêtements thermiques ont été livrés dans les hôpitaux de Marioupol.

Dans les prochains jours, le HCR s’apprête à livrer du matériel de couverture aux familles dont les maisons ont été endommagées à Marioupol ainsi que dans les villages de Sartana et Talakivka.

Les combats entre les forces armées ukrainiennes et des combattants anti-gouvernementaux ont déjà généré des centaines de milliers de personnes déplacées. Un cessez-le feu avait été signé en septembre dernier lors de pourparlers. Toutefois, ces derniers jours, le conflit a redoublé d’intensité et a fait rage dans certaines régions de l’est.