Angelina Jolie partage la joie des fêtes de fin d'année avec les réfugiés au Liban

L'ambassadrice de bonne volonté de l'UNHCR Angelina Jolie (au centre) fêtant Noël avec l'équipe de l'UNHCR à Beyrouth.  © HCR Beirut

BEYROUTH, le 29 décembre (UNHCR) - L'ambassadrice de bonne volonté de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, Angelina Jolie, a passé, pour la troisième fois consécutive, les fêtes de Noël sur le terrain, avec des réfugiés et des équipes de l'UNHCR. Cette fois elle s'est déplacée au Liban.

L'actrice américaine a profité d'une visite d'ordre privé au Liban, du 19 au 26 décembre, pour visiter le bureau régional de l'UNHCR à Beyrouth et rencontrer de jeunes réfugiés et des malades atteints du cancer dans la capitale libanaise.

« Etre ici pour Noël a pris une dimension très particulière », a déclaré Angelina Jolie. « Après tant d'années de conflit, voir les arbres de Noël près des mosquées - et tout le monde dans un esprit de fête - représente quelque chose de très beau et un véritable symbole de réconciliation. C'est un exemple d'espoir pour d'autres parties du monde. »

Le 24 décembre, l'ambassadrice de bonne volonté et son fils de trois ans, Maddox, ont fêté Noël avec 30 collègues de l'UNHCR à Beyrouth. Un présent lui a été offert pour la remercier de ses inlassables efforts pour attirer l'attention sur les problèmes des réfugiés dans le monde entier.

Depuis 2001, Angelina Jolie a voyagé dans plus de 16 pays sur quatre continents en sa qualité d'ambassadrice de bonne volonté. En décembre dernier, elle avait passé Noël avec des réfugiés au Caire, ainsi qu'avec des déplacés internes et des rapatriés du Kosovo l'année précédente.

A Beyrouth, le bureau régional de l'UNHCR travaille avec les bureaux locaux d'Amman et de Damas pour assurer l'harmonisation des standards de protection et d'assistance aux réfugiés. Le Liban n'est pas signataire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés, ni de son Protocole additionnel de 1967. Cependant, depuis 1963, ce pays est membre permanent du Comité exécutif de l'UNHCR, qui examine et approuve les programmes et le budget de l'UNHCR et donne des conseils de protection juridique, en établissant des standards internationaux relatifs au traitement des réfugiés.

L'UNHCR s'occupe de quelque 1 800 réfugiés au Liban, principalement originaires d'Iraq, du Soudan et de Somalie. L'an passé, un centre de développement communautaire a été établi pour fournir des services aux réfugiés, tels que des formations en langue, des cours informatiques, des activités de conseil et autres pour les femmes et les jeunes réfugiés.

Angelina Jolie a visité le centre où elle a rencontré 12 enfants réfugiés venus d'Iraq, du Soudan, d'Afghanistan et de la Sierra Leone. Elle leur a distribué des cadeaux. L'un des enfants lui a dit : « j'ai quitté l'école en courant pour vous voir parce que je vous aime beaucoup et que je pense que vous êtes une actrice et une personne très belle. C'est un immense rêve et un grand plaisir de vous rencontrer ! Vous avez tant fait pour aider les gens et les réfugiés à travers le monde, en leur donnant de l'amour, de l'attention et du bonheur. »

0

Le 25 décembre, Angelina Jolie a visité le centre de Saint Jude pour les enfants souffrant du cancer, où elle a passé un moment avec 15 malades âgés de cinq à 18 ans et leurs familles. Elle a distribué des cadeaux aux enfants et pris des photos avec eux. Interrogée par un patient qui est un jeune reporter pour Al-Nahar, un journal libanais local, elle lui a déclaré : « Nous avons beaucoup à apprendre de vous, de votre force, de votre lutte pour survivre et de votre espoir. »

Vers la fin de son voyage, l'ambassadrice de bonne volonté de l'UNHCR a fait part de sa gratitude au gouvernement du Liban pour son accueil et son hébergement généreux des réfugiés et a appelé la communauté internationale à poursuivre son soutien aux réfugiés dans ce pays.