Visite du couple royal de Norvège au siège du HCR à Genève

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres a accueilli ce mardi le roi Harald et la reine Sonia de Norvège au siège du HCR. Ils étaient accompagnés du Ministre norvégien des affaires étrangères Jonas Gahr Støre.

Le roi Harald de Norvège (à gauche) arrive au siège de l'UNHCR accompagné du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres.  © HCR/S.Hopper

GENEVE, 4 avril (UNHCR) - Leurs Majestés le roi Harald et la reine Sonia de Norvège, accompagnés du Ministre norvégien des affaires étrangères Jonas Gahr Støre, se sont rendus mardi au siège de l'UNHCR à Genève où ils ont été briefés sur les défis humanitaires actuels auxquels doit faire face l'organisation.

Les employés étaient regroupés sur les balcons pour accueillir le couple royal à qui des enfants norvégiens ont offert des bouquets de fleurs. Le travail de l'UNHCR, du CICR, et d'OCHA, le bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, leur a ensuite été présenté.

« Cette visite a été un grand honneur pour nous. En particulier, nous avons eu une très intéressante discussion sur nos opérations dans les zones les plus difficiles comme le Soudan et les Grands Lacs », a expliqué le Haut Commissaire António Guterres après la réunion.

« La Norvège est non seulement notre plus important donateur par habitant, mais aussi un partenaire très fiable. Les excellentes ONG norvégiennes, nos partenaires sur le terrain, disposent d'atouts importants et nous aident immensément dans notre travail pour protéger les réfugiés et trouver des solutions permettant d'améliorer leurs conditions de vie », a indiqué António Guterres.

António Guterres a ajouté que l'UNHCR était reconnaissant envers le gouvernement norvégien pour son excellente coopération ces dernières années.

Le roi et la reine ont ensuite indiqué aux journalistes norvégiens couvrant l'événement qu'ils ont trouvé le briefing très intéressant. La reine Sonia est très impliquée pour la cause des réfugiés. En 1982, elle a reçu la distinction Nansen pour son travail en faveur des réfugiés du Haut Commissaire pour les réfugiés alors en poste, Monsieur Poul Hartling.

0

Par ailleurs, le premier Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Fridtjof Nansen, était Norvégien. Il est généralement considéré comme le père fondateur du système international de protection et d'assistance des réfugiés.

La Norvège est l'un des meilleurs soutiens de l'UNHCR à la fois financièrement - en 2005, ce pays était le sixième donateur le plus important de l'agence avec 62,78 millions de dollars - mais aussi en tant que pays de réinstallation. L'UNHCR travaille aussi étroitement avec le Conseil norvégien pour les réfugiés dans de nombreuses parties du monde et a signé un accord avec cette organisation pour qu'elle lui fournisse du personnel en cas d'urgence.