Le HCR inaugure un nouveau centre administratif en Hongrie

Le Haut Commissaire António Guterres et la Ministre des affaires étrangères hongroise Kinga Göncz président l'inauguration du nouveau centre administratif global du HCR.

Le Haut Commissaire António Guterres et la Ministre Kinga Göncz coupent le ruban, lors de l'inauguration du nouveau centre administratif de l'UNHCR à Budapest.  © HCR/A.Szobolits

BUDAPEST, Hongrie, 29 février (UNHCR) - António Guterres, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, et Kinga Göncz, Ministre hongroise des Affaires étrangères, ont présidé, vendredi à Budapest, l'inauguration d'un nouveau centre de services administratifs globaux de l'UNHCR.

Les employés de ce centre, situé au coeur de Budapest, vont désormais prendre en charge des fonctions administratives auparavant gérées au siège de l'organisation à Genève, notamment dans les domaines de la finance, de la gestion du personnel, du recrutement, des affectations et des achats.

Il y a deux ans, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, avec le soutien des pays donateurs, a décidé de transférer, hors de son siège situé à Genève, certaines fonctions administratives dans le cadre des réformes visant à rationaliser et à réduire les coûts de gestion. Plusieurs villes à travers le monde avaient été initialement envisagées, et c'est finalement Budapest qui l'a remporté après l'offre par le gouvernement de locaux modernes et meublés, à titre gracieux.

« Notre choix s'est porté sur la ville de Budapest, non seulement pour les magnifiques locaux, mais aussi pour la qualification des employés », a indiqué António Guterres, qui a remercié le gouvernement pour sa générosité. « Quelque 95 pour cent des employés recrutés en Hongrie sont titulaires d'un ou de plusieurs diplômes d'université », a ajouté le Haut Commissaire, après l'inauguration du bâtiment et la signature d'un accord sur le centre de services administratifs globaux avec le Ministre des affaires étrangères hongrois.

Kinga Göncz a indiqué que son gouvernement était très honoré d'accueillir une organisation si importante. Elle a remercié l'UNHCR pour les liens historiques et chargés d'émotion unissant l'organisation avec la Hongrie. L'UNHCR avait mené sa première opération d'envergure durant le soulèvement hongrois en 1956.

« Nous sommes attachés à l'organisation qui avait assuré tant de soins et d'assistance et qui avait donné tant d'amour aux Hongrois alors forcés de fuir leur pays », a-t-elle dit.

Actuellement, 170 personnes travaillent au centre administratif de Budapest, notamment 102 employés recrutés localement, dont 75 pour cent sont des Hongrois. La nouvelle équipe est multilingue et elle a un niveau d'éducation élevé.

La préparation du bâtiment a duré huit mois, avant sa mise en route opérationnelle en janvier quand les services de Genève ont été transférés à Budapest. Non seulement l'UNHCR utilise gracieusement le bâtiment, mais aussi le gouvernement en paiera les coûts d'entretien.

Durant son bref séjour à Budapest, António Guterres a aussi rencontré le Président hongrois László Sólyom ainsi que le Ministre de la justice et de la police Tibor Draskovics, qui est chargé des questions de l'asile.

Les effectifs du centre devraient être complets à la fin du mois de mai 2008. Les nouveaux employés sont actuellement formés, alors que le nouveau centre répond aux besoins de plus de 6 300 employés de l'UNHCR, répartis dans plus de 110 pays à travers le monde.

Par Melita H. Sunjic à Budapest, Hongrie