Les Pays-Bas utilisent Refworld, la base de données du HCR

Pour la première fois, un Etat, les Pays-Bas, utilise Refworld - la base de données développée par le HCR - comme outil principal de recherche pour la détermination du statut de réfugié, après la signature d'un accord avec le HCR.

Peter Veld, directeur général du Service d'immigration et de naturalisation des Pays-Bas, et Erika Feller, la Haut Commissaire assistante du HCR en charge de la protection, signent le mémorandum d'accord sur Refworld.  © HCR/R.DeLa Cruz

GENEVE, 21 janvier (UNHCR) - Pour la première fois, un Etat, les Pays-Bas, utilisera Refworld - la base de données développée par le HCR sur Internet - comme principal outil d'information pour la détermination du statut de réfugié, après la signature d'un accord avec le HCR mercredi.

« Ce mémorandum d'accord est le symbole d'une reconnaissance de l'importance de l'information sur le pays d'origine ainsi que du partage des données, qui est crucial pour les personnes qui doivent prendre des décisions », a dit Erika Feller, la Haut Commissaire assistante du HCR en charge de la protection, qui a signé le mémorandum d'accord au nom du HCR lors d'une cérémonie à Genève.

L'accès à des informations précises, fiables et mises à jour est vital pour essayer de déterminer si quelqu'un est un réfugié. En effet, une mauvaise décision fondée sur des informations fausses peut avoir de très sérieuses conséquences pour la personne concernée.

Refworld - une base de données novatrice en ligne, développée par le HCR - permet l'accès à un grand nombre d'informations sur les situations prévalant dans les pays d'où sont originaires les demandeurs d'asile. Cet outil contient par ailleurs des dizaines de milliers de documents juridiques et politiques qui peuvent aider les personnes qui doivent prendre des décisions, qu'il s'agisse du personnel du HCR à travers le monde, de fonctionnaires nationaux responsables des demandes d'asile, de juges, d'avocats etc.

« C'est l'accès à cette base de données facilité par la technologie moderne, la bonne qualité des informations disponibles ainsi que des conditions avantageuses qui nous a motivés à initier cette coopération », a dit Peter Veld, directeur général du Service d'immigration et de naturalisation, qui a signé l'accord pour les Pays-Bas.

La base d'information Refworld est mise à jour quotidiennement. Cette application de pointe a été développée par le Groupe des publications électroniques du HCR et par la Section de la détermination du statut et de l'information sur la protection, de la Division des services de la protection internationale.

Refworld permet de consulter une collection de plus de 108 000 documents, via des options multiples et avancées de recherche, par région et/ou par pays, par éditeur, par sujet ou mot-clé et par type de document. De plus, il dispose d'un puissant moteur de recherche par texte intégral et de fonctions avancées de recherche.

« Refworld fournit des informations qui peuvent être utiles aux personnes qui doivent prendre des décisions relatives à la protection, que ce soit dans le cadre de la détermination du statut de réfugié, de la réinstallation, du rapatriement volontaire ou autre », a indiqué George Okoth-Obbo, Directeur de la Division des services de la protection internationale.

Le mémorandum d'accord signé mercredi, qui inclue un soutien financier pour Refworld ces trois prochaines années, confirme que le HCR constitue une source crédible d'informations objectives et fiables, relative aux problèmes d'asile.