Des artistes espagnols contre la malnutrition des réfugiés

Des artistes et des galeries espagnols donnent des oeuvres d'art pour collecter des fonds et aider des réfugiés souffrant de malnutrition dans quatre pays africains.

L'artiste Victor Ochoa guide un visiteur dans une exposition d'art à Madrid.  © HCR/R.Otero

MADRID, Espagne, 26 janvier (UNHCR) - Un partenaire travaillant avec l'agence des Nations Unies pour les réfugiés a persuadé des artistes célèbres en Espagne à financer une exposition et une vente aux enchères sur Internet, pour collecter des fonds et lutter contre la malnutrition parmi les jeunes réfugiés dans quatre pays africains.

Le Comité espagnol pour le HCR a lancé « Refugi@rte » à Madrid mardi dernier, grâce aux compétences d'animateur de Jesús Vázquez, l'Ambassadeur de bonne volonté du HCR. Près de 50 oeuvres d'art ont été présentées dans les salles d'exposition BBVA, y compris celles d'artistes comme Miquel Barceló, Eduardo Chillida, Joan Genovés, Cristina Iglesias, Antonio Saura, Antoni Tàpies and Manolo Valdés.

Les oeuvres d'art ont été données par des artistes et diverses galeries d'art - les passionnés de l'art pourront enchérir sur Internet jusqu'à vendredi matin pour les acquérir. Il y a un grand éventail de styles différents, y compris des peintures, des gravures à l'eau forte, des lithographies et des céramiques.

Certaines des oeuvres ont été réalisées sur le thème des réfugiés. « Un cerf-volant pour le HCR », une peinture acrylique sur toile de Genovés, montre des traits noirs au pinceau symbolisant des personnes en fuite. Au premier plan, une main est tendue pour venir en aide à quelqu'un. Une oeuvre donnée par le photographe célèbre brésilien Sebastião Salgado montre l'impressionnante dignité d'une réfugiée éthiopienne.

« Je voudrais vraiment que 'Refugi@rte' devienne un point de rencontre annuel entre les réfugiés et l'art », a indiqué Jesús Vázquez, l'un des présentateurs TV les plus célèbres. Il a noté que ceux qui achètent les oeuvres d'art aideraient à sauver la vie de personnes qui ont été forcées à fuir leurs maisons.

Les fonds collectés grâce à cette enchère en ligne seront utilisés pour financer des projets du HCR pour lutter contre la malnutrition parmi les jeunes réfugiés au Tchad, en Ethiopie, au Kenya et au Soudan. Plus de quatre millions d'enfants meurent chaque année de malnutrition à travers le monde.

« Nous, les artistes, nous vivons dans notre propre monde, et notre attention aux autres peut être aussi brève qu'un journal télévisé », a expliqué Victor Ochoa lors de l'inauguration de l'exposition. « Des organisations comme le HCR aident à entretenir la flamme humanitaire et à permettre de dépasser dans nos oeuvres le niveau purement artistique. »

Par María Jesús Vega à Madrid, Espagne