Le chef du HCR remercie l'Australie pour la réinstallation de réfugiés

Le Haut Commissaire António Guterres rend hommage à l'Australie pour son accueil et les services que ce pays a rendus aux réfugiés dans des communautés à travers le pays.

Le Haut Commissaire António Guterres avec le Ministre australien de l'immigration Chris Evans après leur entretien à Canberra.  © HCR/B.Farrell

SYDNEY, Australie, 25 février (UNHCR) - Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres rend hommage mercredi à l'Australie pour son accueil et les services que ce pays a rendus aux réfugiés dans des communautés à travers le pays.

« L'Australie a l'un des meilleurs programmes pour la réinstallation des réfugiés », a indiqué António Guterres durant une visite au centre de ressources des migrants de Fairfield à Sydney, ajoutant qu'il avait transmis le message au Ministre de l'immigration Chris Evans durant un entretien lundi à Canberra.

« J'ai beaucoup apprécié de discuter avec des réfugiés et d'anciens réfugiés sur leur vécu depuis leur arrivée en Australie », a ajouté le Haut Commissaire, qui a rendu visite mardi à des communautés de réfugiés à Sydney et à Melbourne. « L'Australie peut s'enorgueillir de sa contribution pour l'accueil de réfugiés dans la communauté, et cela s'est reflété dans de nombreuses témoignages que j'ai entendus. »

António Guterres a indiqué attendre « une coopération suivie et étroite avec le gouvernement et la société civile pour aider les réfugiés ici même et dans le monde entier. » Mercredi soir, il devait s'exprimer sur l'importance pour le gouvernement et les donateurs de maintenir un soutien généreux en faveur des projets humanitaires, et ce en dépit de la crise financière mondiale. L'Australie a annoncé lundi qu'elle accroîtrait, de près d'un tiers, son aide en faveur des efforts de la communauté internationale pour réinstaller des réfugiés durant l'année fiscale en cours.

Le Haut Commissaire devait quitter l'Australie mercredi soir tard pour rejoindre la Nouvelle-Zélande, où il abordera des problèmes relatifs aux réfugiés avec des représentants du gouvernement et des organisations non gouvernementales. La Nouvelle-Zélande est aussi un pays de réinstallation.

« La Nouvelle-Zélande procède à la réinstallation de près de 750 réfugiés et finance par ailleurs chaque année la réunification familiale pour 300 membres de familles de réfugiés », a noté António Guterres, ajoutant que le pays « s'est forgé une excellente réputation concernant l'accueil des réfugiés et leur assistance dans les domaines de l'éducation, de la santé et d'autres services dont ils ont besoin pour réussir une nouvelle vie. »