Le HCR évalue l'arrivée des musulmans depuis le sud de la Thaïlande en Malaisie

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Ron Redmond – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 13 septembre 2005 au Palais des Nations à Genève.

Le personnel de l'UNHCR à Kuala Lumpur, en Malaisie, est actuellement en train de mettre en place une évaluation préliminaire d'un groupe de 131 musulmans du sud de la Thaïlande. Cela, après avoir terminé, vendredi dernier, les entretiens avec le groupe dans un centre d'immigration à Kelantan, au nord-est de la Malaisie.

Les entretiens ont été menés pendant plusieurs jours par une équipe de 11 employés de l'UNHCR déployés à Kuala Lumpur au centre d'immigration Tanah Merah. L'équipe de l'UNHCR cherche à établir les circonstances qui ont provoqué la fuite de ce groupe vers la Malaisie le 30 août dernier et à évaluer leur besoin de protection et d'assistance humanitaire.

Les résultats des entretiens sont maintenant rassemblés, évalués, révisés, un processus qui peut prendre jusqu'à 10 jours. Au plus tôt, les résultats préliminaires seront prêts pour la fin de la semaine prochaine.

Ce groupe composé de 61 hommes, 21 femmes et de 49 enfants (âgés de 5 mois à 17 ans), soit au total 64 familles, attend dans le centre d'immigration de Tanah Merah.

Restant fidèle à sa tradition humanitaire, la Malaisie coopère entièrement avec l'UNHCR, respectant notre mandat et appliquant les standards internationaux et juridiques.