Mission du Haut Commissaire en Chine

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Ron Redmond – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 17 mars 2006 au Palais des Nations à Genève.

António Guterres, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, débutera lundi une visite de trois jours et demi à Pékin, où il abordera plusieurs sujets avec des responsables du gouvernement chinois.

M. Guterres rencontrera des représentants du gouvernement appartenant à plusieurs ministères, notamment celui du Commerce, de la Sécurité publique, des Affaires étrangères et civiles. Les questions abordées concerneront notamment la migration et les problèmes d'asile en Chine, les possibilités d'une participation de la Chine à des opérations humanitaires, par exemple en Afrique où la Chine dispose d'une longue expérience, et le travail de notre Centre d'information pour les achats à Pékin, que nous avons mis en oeuvre avec le soutien du Ministère du commerce pour l'approvisionnement d'articles de secours humanitaire.

Le Haut Commissaire assistera au lancement de la version chinoise du manuel de l'Union Interparlementaire et de l'UNHCR sur le droit international des réfugiés.

L'UNHCR a ouvert un bureau en Chine en 1980. La Représentation régionale de Pékin couvre la Chine, la région administrative spéciale de Hong Kong de la république populaire de Chine, la région administrative spéciale de Macao de la République populaire de Chine et la Mongolie.

Ce sera la première visite d'un Haut Commissaire en Chine depuis 1997. António Guterres rentrera à Genève jeudi prochain.