Mission au Cambodge et au Vietnam pour la Haut Commissaire assistante en charge de la protection

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR William Spindler – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 25 avril 2006 au Palais des Nations à Genève.

Erika Feller, la Haut Commissaire assistant en charge de la protection, débute aujourd'hui mardi sa mission de cinq jours au Cambodge et au Vietnam. Pendant cette mission, elle doit rencontrer des responsables gouvernementaux pour discuter avec eux du plan d'action concernant la situation des Montagnards et la réduction des cas d'apatridie, elle doit aussi rencontrer les organisations non gouvernementales, les autres agences et personnels des Nations Unies.

A partir de mercredi, au Vietnam, une visite de deux jours sur le terrain est prévue pour rencontrer les autorités locales et les Montagnards rapatriés depuis le Cambodge. Erika Feller a également prévu de se rendre à Hanoï pour rencontrer des responsables du gouvernement, avant de rentrer à Genève le week-end prochain.

A Hanoï, en janvier 2005, les gouvernements du Cambodge et du Vietnam ainsi que l'UNHCR ont signé un accord dans le cadre duquel quelque 750 Montagnards, appartenant à un groupe ethnique originaire des Hauts Plateaux du Centre du Vietnam et arrivés au Cambodge à cause de persécutions religieuses et d'expropriation, pourraient être soit réinstallés, soit rapatriés au Vietnam. En effet, le Cambodge a fait savoir que les Montagnards ne seraient pas autorisés à rester dans le pays. Depuis la signature de l'accord, 190 Montagnards ont été rapatriés au Vietnam, parmi lesquels 96 étaient volontaires et 94 autres avaient été déboutés de leur demande d'asile. D'autre part, 605 Montagnards ont été réinstallés pour la grande majorité aux Etats-Unis. 204 Montagnards se trouvent sous la protection de l'UNHCR à Phnom Penh, certains d'entre eux sont arrivés après la signature de l'accord.