Sommet ibéro-américain

L'UNHCR accueille favorablement la réunion prévue sur la migration lors du Sommet hispano-américain en Uruguay ce week-end et appelle les 22 Etats membre à profiter de cette opportunité pour réaffirmer leur engagement sur la question des réfugiés.

Les réfugiés représentent un pourcentage relativement bas des millions de personnes en mouvement dans le monde d'aujourd'hui, et l'UNHCR a régulièrement souligné la différence entre les migrants et les réfugiés. Cependant, même si la migration et l'asile sont des expériences bien distinctes, elles sont en train de devenir de plus en plus étroitement liées avec de nombreux réfugiés se déplaçant en même temps que des migrants pour trouver la sécurité. Il est essentiel de reconnaître ce lien pour s'assurer que la gestion des migrations soit cohérente avec les droits de l'homme et la protection des réfugiés.

Pendant les deux jours de rencontre, dix-neuf Etats d'Amérique latine, ainsi que l'Espagne, le Portugal et Andorre, vont tâcher d'établir un cadre commun pour gérer les mouvements de migration dans leur région. L'UNHCR, qui participera en tant qu'observateur, connaît fort bien les défis représentés par les mouvements de populations mixtes, en particulier dans des pays qui reçoivent de grands nombres de migrants illégaux. Nous encourageons vivement tous les efforts visant à trouver des solutions qui favorisent le développement et confirment les droits des réfugiés et des autres personnes nécessitant une protection internationale.

Nous soulignons également que le droit à l'asile doit faire partie intégrante de tout accord sur les migrations. Nous fournissons de plus en plus souvent un soutien pratique pour aider les Etats à respecter leurs obligations vis-à-vis des réfugiés qui se trouvent dans ces mouvements de migration mixte. Nous pouvons fournir par exemple une expertise technique pour aider à développer et à mettre en place des procédures claires pour l'identification des personnes qui ont besoin de protection internationale.

Plus tôt cette année, l'UNHCR a publié un Plan d'action en dix points qui expose son engagement pour aider la communauté internationale à traiter le problème de la migration mixte de façon cohérente et commune.