Le HCR va signer un Accord de Siège avec le Gouvernement marocain

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Ron Redmond – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 22 juin 2007 au Palais des Nations à Genève.

L'UNHCR est très reconnaissant au Gouvernement marocain pour avoir annoncé, à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié, la signature d'un accord de siège avec l'UNHCR. Grâce à cet accord, le bureau de l'UNHCR à Rabat deviendra une Représentation à part entière. Le personnel de l'UNHCR au Maroc bénéficiera de canaux de communication avec tous les ministères appropriés, avec les autorités centrales et locales et avec les organisations partenaires.

L'imminente signature de l'accord de siège est une expression claire de la coopération accrue et profonde entre les autorités marocaines et l'UNHCR dans ce pays. Cette coopération vise à protéger les réfugiés à l'intérieur des vastes mouvements migratoires qui touchent le pays, et à trouver des solutions durables aux réfugiés, notamment le rapatriement volontaire, l'auto-suffisance et une utilisation ciblée de la réinstallation.

Le Maroc a été le premier pays sur le continent africain à recevoir le personnel de l'UNHCR en 1959 et à autoriser l'ouverture d'une délégation honoraire en 1965. A l'heure actuelle, le bureau de l'UNHCR à Rabat a enregistré quelque 600 réfugiés relevant de son mandat, alors que quelque 1 000 demandes d'asile sont en cours, venant principalement de ressortissants de pays d'Afrique sub-saharienne.