Note d'information du HCR sur l'asile en Grèce

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Ron Redmond – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 18 avril 2008 au Palais des Nations à Genève.

L'UNHCR a publié une note d'information conseillant aux gouvernements de s'abstenir, jusqu'à nouvel ordre, de renvoyer des demandeurs d'asile vers la Grèce dans le cadre du Règlement Dublin.

Le Règlement Dublin prévoit un système de détermination de la responsabilité en matière d'examen des demandes d'asile déposées dans l'Union européenne selon des critères spécifiques, et a pour but d'assurer l'examen équitable de chaque demande par un Etat membre, afin de dissuader les demandes multiples et d'accroître l'efficacité.

Alors que le Gouvernement grec a entrepris plusieurs actions pour améliorer son système d'asile et ses procédures, un nombre substantiel de demandeurs d'asile continuent d'être confrontés à de nombreux défis pour accéder et bénéficier d'une protection en bonne et due forme qui respecte les standards internationaux et européens. Les garanties fondamentales de procédure ne sont pas assurées lors du processus de détermination du statut, à la fois en première et seconde instance, au détriment des demandeurs d'asile. Les droits les plus élémentaires des demandeurs d'asile sont rarement respectés, comme le recours à un interprète et à une aide juridique afin de garantir que leurs demandes soient examinées de manière adéquate par les instances d'asile.

Par conséquent, les demandeurs d'asile continuent à faire face à des difficultés injustifiées pour que leurs demandes soient entendues et traitées de manière adéquate. De plus, les conditions d'accueil en Grèce ne respectent toujours pas les standards internationaux et européens.

L'UNHCR appelle le Gouvernement grec à revoir rapidement sa procédure d'asile, en première et seconde instances, et à prendre ainsi pleinement en considération les conseils de l'UNHCR. De plus, les autres gouvernements et la Commission européenne sont invités à renforcer leur soutien à la Grèce.

L'UNHCR s'engage à continuer à soutenir le Gouvernement grec pour renforcer son système d'asile et atteindre un niveau en accord avec les standards et les bonnes pratiques internationaux et européens.