La Journée mondiale du réfugié est dédiée aux jeunes réfugiés

Genève, le 19 juin 2003

Un concert de musique classique au siège du HCR à Genève, un symposium sur l'Afrique à Tokyo en présence du Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés Ruud Lubbers, un festival pour les réfugiés avec la participation d'artistes de renommée internationale aux Etats-Unis, ainsi que des ventes de charité en Italie et en Espagne figurent parmi toute une série d'événements organisés en hommage aux millions de jeunes réfugiés de par le monde à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié le 20 juin 2003.

Vendredi, dans plus de 70 pays, des membres du personnel du HCR, d'autres agences humanitaires, des personnalités politiques et du monde des affaires, ainsi que des célébrités locales, se mobiliseront pour sensibiliser l'opinion publique quant au sort des jeunes réfugiés. « Les jeunes réfugiés : construire l'avenir », tel est le thème choisi cette année pour commémorer la Journée mondiale du réfugié, afin de rappeler le sort des jeunes réfugiés traumatisés par la guerre et l'exil à un moment où ils devraient se préparer à forger leur vie d'adulte. Sur les quelque 20 millions de personnes auxquelles le HCR vient en aide aujourd'hui, sept millions sont des jeunes.

« Etre chassé de son foyer et de son pays est une expérience éprouvante pour tous mais elle est particulièrement douloureuse pour les jeunes, qui se retrouvent privés de l'éducation et de la sécurité auxquels tous les autres jeunes du monde entier ont droit » a déclaré le Haut Commissaire Ruud Lubbers, se trouve à Tokyo, où il co-préside, avec Madame Sadako Ogata, l'ancien Haut Commissaire, un symposium sur l'Afrique à l'occasion de la Journée mondiale du réfugié.

A Washington D.C., l'ambassadrice de bonne volonté du HCR Angelina Jolie, des hauts fonctionnaires du gouvernement américain, ainsi qu'un jeune réfugié afghan de 13 ans, donneront le coup d'envoi à un festival de trois jours qui reflètera les diverses cultures des réfugiés du monde entier.

En Suisse, le personnel du HCR et des invités assisteront à un concert de musique classique qui se déroulera au siège du HCR à Genève. L'hôte d'honneur de la soirée sera l'acteur et écrivain de théâtre égyptien Adel Imam, ambassadeur de bonne volonté du HCR pour le monde arabe,

En Espagne et en Italie, la Journée mondiale du réfugié sera marquée par des ventes de charité présidées par des célébrités en vue de collecter des fonds pour des programmes en faveur des jeunes réfugiés, tandis qu'au Royaume-Uni plusieurs clubs à Londres et à Manchester organiseront des soirées visant à sensibiliser la jeunesse locale à la question des réfugiés.

Les membres du personnel du HCR en Zambie et en République démocratique du Congo commémoreront la Journée mondiale du réfugié en faisant partir le premier convoi de réfugiés angolais qui retournent chez eux au terme de près de trois décennies de guerre civile. Cette année, environ 150 000 Angolais devraient regagner leur pays, soit près d'un tiers des civils chassés de leur pays par la guerre.

Dans le reste de l'Afrique, de la Sierra Leone à l'Ouganda, en passant par la Tanzanie, des campagnes de sensibilisation et des spectacles organisés par des artistes locaux dénonceront certains des sévices infligés aux jeunes réfugiés, notamment l'enrôlement forcé, l'exploitation sexuelle et diverses autres formes de violence et de privations.

L'Amérique latine, de la Colombie au Panama, en passant par le Mexique et le Pérou, commémorera également la Journée mondiale du réfugié notamment à travers des festivals de musique, des expositions et des concours de dessins et de peinture d'enfants auxquels prendront part des jeunes réfugiés.

En Europe centrale et en Europe de l'Ouest, le personnel du HCR et des groupes de défenses des droits des réfugiés collecteront des fonds en faveur des programmes pour les réfugiés et saisiront en outre cette occasion pour lutter contre l'image négative des réfugiés et des demandeurs d'asile alors que l'Union européenne, qui continue de s'élargir, s'oriente vers une harmonisation de ses politiques d'asile.

Jeudi prochain à Genève, lors d'un événement traditionnellement associé à la Journée mondiale du réfugié, le Haut Commissaire présentera officiellement la distinction Nansen pour les réfugiés, décernée cette année au docteur Annalena Tonelli, de nationalité italienne, qui a dédié trente ans de sa vie pour aider des communautés somaliennes vivant dans des régions reculées de la corne de l'Afrique.

L'année prochaine, le thème de la Journée mondiale du réfugié sera « Retourner chez soi ». L'événement principal ainsi que la cérémonie de la distinction Nansen pour les réfugiés se dérouleront à Barcelone, en Espagne, dans le cadre du « Forum universel des cultures - Barcelone 2004 ».