Une avocate défendant les droits des boat people à Malte reçoit la distinction Nansen pour les réfugiés 2007

Mardi 18 septembre 2007

GENEVE - L'agence des Nations Unies pour les réfugiés a annoncé aujourd'hui que la distinction Nansen pour les réfugiés 2007 serait remise au docteur Katrine Camilleri, une avocate de 37 ans qui travaille au sein du Service Jésuite des Réfugiés (JRS) de Malte et défend les droits des réfugiés et des migrants.

« Katrine Camilleri oeuvre courageusement pour la protection des réfugiés et des demandeurs d'asile », a dit António Guterres, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés. « Le docteur Camilleri et le JRS sont des partenaires essentiels ; ils aident l'UNHCR à atteindre son objectif qui consiste à aider les gouvernements à identifier les réfugiés pris dans les mouvements migratoires, et à répondre à leurs besoins. »

La distinction Nansen pour les réfugiés est décernée chaque année à un individu ou à une organisation en reconnaissance de son travail remarquable en faveur des réfugiés. Le Comité Nansen, qui décerne le prix, a déclaré avoir choisi le docteur Camilleri afin de récompenser son dévouement exceptionnel à la cause des réfugiés.

« Le comité se félicite des efforts inlassables du docteur Camilleri pour faire avancer et défendre la cause des réfugiés. Le Comité est par ailleurs impressionné par le courage politique qu'elle a démontré dans la gestion de la situation des réfugiés à Malte. En remettant la distinction au docteur Camilleri pour son courage civique et pour l'exemple qu'elle donne par ses actions, le Comité de la distinction Nansen pour les réfugiés souhaite rendre hommage à toutes les personnes qui, grâce à leur travail, améliorent le bien-être des réfugiés », peut-on lire dans le communiqué détaillant la sélection officielle du Comité.

« Katrine Camilleri ne se contente pas d'aider des gens ici à Malte ; elle établit avec eux des relations empreintes d'amour et de respect », a indiqué Mgr Paul Cremona, archevêque de Malte.

Avec la hausse du nombre de réfugiés et de migrants arrivant à Malte par la mer - un phénomène qui est commun à d'autres pays à travers le monde - la migration irrégulière fait l'objet d'un débat politique très médiatisé.

En réponse à la nette augmentation des arrivées à Malte, le Service Jésuite des Réfugiés a commencé en 2002 à aider les demandeurs d'asile détenus, en organisant des visites volontaires et des projets de travail social, et en facilitant l'accès aux soins de santé. Depuis 1997, le docteur Camilleri a fourni une assistance juridique à des centaines de personnes bloquées dans des centres de rétention administrative, les aidant à remplir leurs demandes d'asile et à présenter des recours contre leur détention. Ses efforts se sont concentrés sur les cas les plus vulnérables, notamment les victimes de traumatismes ou de tortures, et les survivants de violences sexuelles et sexistes.

Au cours de l'année 2006, le JRS et le docteur Camilleri ont été victimes d'une série d'attaques. Neuf véhicules appartenant aux Jésuites ont été incendiés lors de deux incidents séparés. En avril dernier, des incendiaires ont mis le feu à la voiture et à la porte d'entrée de la maison de Katrine Camilleri, terrorisant sa famille piégée à l'intérieur. Ces attaques ont choqué l'opinion publique maltaise et ont été largement condamnées, y compris par le gouvernement.

En 2006, l'UNHCR a présenté un Plan d'action en dix points sur la protection des réfugiés et la migration mixte. Ce plan prévoit une série de mesures pour assister les Etats à faire face aux défis représentés par la gestion des mouvements migratoires, tout en sauvegardant le droit de demander l'asile.

Chaque année, des milliers de personnes risquent leur vie en tentant de rejoindre l'Europe à bord d'embarcations surpeuplées, qui ne sont généralement pas en état de naviguer. Bien qu'une majorité d'entre elles soient des migrants économiques, certaines sont des réfugiés. L'UNHCR et l'Organisation maritime internationale (OMI) ont lancé un appel pour que davantage soit entrepris afin d'éviter d'autres pertes humaines.

La cérémonie de remise de la distinction Nansen aura lieu le 1er octobre 2007 au siège de l'UNHCR à Genève.