Le HCR consterné par le meurtre d'un travailleur humanitaire

Mercredi le 15 juillet 2009

Genève - Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) se déclare choqué et attristé par le meurtre, le 15 juillet, de Natalia Estemirova, une employée de Memorial, un partenaire opérationnel du HCR en Fédération de Russie. Le corps sans vie de Madame Estemirova a été retrouvé en Ingouchie dans la région du Nord-Caucase, après son enlèvement survenu dans sa maison à Grozny.

Le HCR communique ses condoléances à l'organisation Memorial et à la famille de Madame Estemirova.

Depuis 2000, Madame Estemirova était employée en tant qu'assistante sociale à Grozny par l'ONG Memorial, dans le cadre du projet mis en oeuvre par cette organisation dans le domaine de l'aide sociale et juridique, un projet financé par le HCR. Elle travaillait sur des problèmes relatifs aux personnes déplacées internes en Tchétchénie et sur leur retour en toute sécurité dans leurs villages d'origine. Memorial est un partenaire opérationnel du HCR dans le Nord-Caucase depuis 2000 et cette organisation avait reçu, en 2004, la distinction Nansen du HCR pour les réfugiés.