Accélération des retours en RDC depuis la Zambie

Le nombre des réfugiés congolais rapatriés depuis la Zambie a déjà franchi cette année le cap des 15 000, soit une augmentation spectaculaire par rapport aux chiffres observés en 2007 et en 2008.

Un groupe de réfugiés congolais à bord d'un bus qui les a ramenés dans leur village d'origine au début de cette année. Plus de 15 000 autres sont également rentrés cette année, par bateau ou par la route.  © HCR/K.Barnes

LUSAKA, Zambie, 5 novembre (HCR) - Le nombre des réfugiés congolais rapatriés depuis la Zambie a déjà franchi cette année le cap des 15 000, soit une augmentation spectaculaire par rapport aux chiffres observés en 2007 et en 2008.

Mercredi soir, un bateau affrété par le HCR transportant 502 réfugiés a quitté le port de Mpulungu sur le lac Tanganyika en Zambie et il a pris le cap de Moba et de Kalemie, des villes bordant le lac en République démocratique du Congo (RDC).

Le nombre des Congolais rapatriés cette année depuis la Zambie avec l'aide du HCR s'élève désormais à plus de 15 600. Ce nombre est en augmentation par rapport à quelque 9 700 personnes de retour l'année dernière et à plus de 7 300 personnes en 2007. Le cap des 15 000 personnes avait lui-même été dépassé un peu plus tôt.

Kristine Hambrouck, chargée de programme senior au HCR, a indiqué que l'augmentation spectaculaire des chiffres de retour observée cette année était due à diverses raisons, y compris des campagnes d'information renforcées, des visites de responsables du HCR, de représentants de gouvernement et de donateurs dans les camps en Zambie, des discussions régulières avec des réfugiés sur les conditions en RDC, des packages de retours et de réintégration améliorés, la stabilité et le développement dans les zones de retour et l'encouragement de la part de ceux qui sont rentrés.

En Zambie, le Ministre adjoint de l'intérieur David Phiri, au côté d'autres personnalités, était présent à Mpulungu pour accueillir les réfugiés de retour dans leur pays et pour célébrer le passage du cap des 15 000 rapatriés. David Phiri a remercié le HCR, d'autres partenaires et les donateurs d'aider la Zambie à franchir cette étape déterminante dans le cadre de l'opération de rapatriement.

Le délégué du HCR en Zambie James Lynch a indiqué qu'il était heureux du rythme du rapatriement volontaire de cette année. Il a toutefois lancé un appel pour que davantage de réfugiés congolais rentrent dans leur pays d'origine avant que le programme de rapatriement ne se termine à la fin décembre. « Le HCR se tient prêt à porter assistance à tous les réfugiés congolais qui souhaitent rentrer en RDC », a souligné James Lynch.

Derek Fee, chef de la délégation de la Commission européenne, a noté que le financement était de plus en plus canalisé vers des projets de réintégration en RDC. Il a par ailleurs exhorté davantage de réfugiés congolais à rentrer dans leur pays d'origine, où les donateurs leur viendront en aide dans le cadre de projets facilitant la réintégration. La commission participe également au financement du programme de rapatriement.

La Zambie héberge actuellement un peu moins de 30 000 réfugiés congolais. La plupart d'entre eux ont fui leur pays il y a dix ans au plus fort de la guerre civile en RDC.