Le HCR demande l'accès aux Lao Hmong expulsés depuis la Thaïlande

Mardi 29 décembre 2009

GENÈVE - Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a formellement approché ce jour le Gouvernement de la République démocratique populaire lao pour se rendre auprès des Lao Hmong ayant été expulsés lundi depuis la Thaïlande. Parmi ce groupe refoulé se trouvent des personnes reconnues par le HCR comme ayant besoin de protection internationale.

Le HCR appelle également le Gouvernement thaïlandais à fournir des détails sur les assurances reçues de la part du Gouvernement de la République démocratique populaire lao dans le cadre de l'accord bilatéral conclu entre les deux gouvernements concernant le traitement réservé aux Lao Hmong expulsés. Le HCR a demandé à être informé des mesures prises par le Gouvernement thaïlandais pour assurer que les engagements pris dans le cadre de cet accord soient effectivement tenus.

La Thaïlande a une longue histoire en tant que pays d'asile. Cependant, lundi, ce pays a procédé à l'expulsion de quelque 4 000 Lao Hmong depuis deux camps, l'un dans le nord de la province de Petchabun et l'autre à Nong Khaï dans le nord-est du pays. Le HCR s'est vu refuser l'accès aux personnes vivant dans le premier camp, alors que celles hébergées à Nong Khaï avaient toutes été reconnues en tant que réfugiés. Le HCR ne dispose d'aucune présence formelle en République démocratique populaire lao.