Nouveau mandat de cinq ans pour le Haut Commissaire du HCR

António Guterres exprime sa gratitude à l'Assemblée générale des Nations Unies et attire l'attention sur « les immenses défis à venir, y compris des menaces de plus en plus inquiétantes contre l'espace humanitaire et d'asile. »

Le Haut Commissaire António Guterres s'entretient avec une famille réfugiée, dans le camp de réfugiés de Dadaab au Kenya. L'Assemblée générale des Nations Unies a voté le renouvellement du mandat d'António Guterres en qualité de Haut Commissaire du HCR pour une durée de cinq ans.   © HCR/B.Bannon

Genève, Suisse, 22 avril (HCR) - L'Assemblée générale des Nations Unies a voté jeudi pour renouveler le mandat d'António Guterres en qualité de Haut Commissaire du HCR pour une durée de cinq ans.

António Guterres, qui avait été nommé initialement à son poste en 2005, a indiqué dans une déclaration avoir appris avec une humble reconnaissance la décision prise aujourd'hui par l'Assemblée générale, la décrivant comme « un privilège et un honneur de continuer à consacrer ma vie à l'assistance d'un des groupes les plus vulnérables au monde. »

Depuis sa nomination en juin 2005, des changements significatifs se sont produits dans le monde des réfugiés. Le nombre des personnes prises en charge par le HCR atteint désormais 35 millions. Près de trois millions de réfugiés ont reçu une aide au retour librement consenti dans leur village d'origine et de grands succès ont été remportés en matière d'intégration sur place comme la récente naturalisation par la Tanzanie de plus de 160 000 réfugiés burundais arrivés en 1972.

Dans sa déclaration, António Guterres attire également l'attention sur les activités futures. « Nous sommes confrontés à d'immenses défis à venir », a-t-il indiqué. « Ces défis incluent notamment des menaces de plus en plus inquiétantes contre l'espace humanitaire et d'asile sur une toile de fond d'intolérance et de xénophobie croissantes, l'approfondissement des réformes au HCR tout en renforçant nos capacités de protection et de réponse d'urgence. »