Le nombre des Ivoiriens exilés dans les pays voisins atteint 150 000

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Adrian Edwards – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 8 avril 2011 au Palais des Nations à Genève.

Des milliers de réfugiés ivoiriens continuent d'affluer vers les pays voisins dans un contexte d'incertitude sur l'issue de la crise politique. Près de 150 000 réfugiés ivoiriens se trouvent désormais dans douze pays de l'Afrique de l'ouest.

La plupart des réfugiés (135 000) sont hébergés au Libéria. Durant la seule journée de mercredi, plus de 4 500 Ivoiriens seraient entrés au sud-est du pays dans le comté de Maryland. Deux réfugiés blessés par balles ont été transférés à l'hôpital. Certains des nouveaux arrivants ont indiqué au personnel du HCR qu'ils fuyaient une éruption de combats ce jour-là dans la ville côtière ivoirienne de Tabou, le long du fleuve Cavally. Un autre groupe a expliqué avoir fui après avoir entendu parler du massacre de plus de 800 personnes à Douékoué, à 150 kilomètres au nord.

Les réfugiés avec lesquels nous nous sommes entretenus sont visiblement fatigués et affamés après un long voyage vers le comté de Maryland, à pied dans la brousse, en canoé sur le fleuve Cavally ou par la mer. Certains indiquent avoir vu des corps sans vie durant leur voyage vers le Libéria.

Les membres du personnel du HCR dans le comté de Maryland rapportent avoir entendu de lourds bombardements en Côte d'Ivoire de l'autre côté du fleuve Cavally.

Les combats sont toujours aussi violents à Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire, ce qui pousse davantage de civils à l'exil au Ghana. Quelque 2 000 Ivoiriens ont traversé la frontière vers le Ghana la semaine dernière, ce qui porte à 7 200 le total des réfugiés dans ce pays. Le Ghana a établi un second camp pour accueillir des réfugiés. En plus du camp d'Ampain près de la frontière, le nouveau camp de Kassap a reçu 446 réfugiés transférés par le HCR la semaine dernière.

A l'est de la Côte d'Ivoire, quelque 200 Ivoiriens arrivent quotidiennement au Togo depuis ces derniers jours, ce qui porte à 2 300 le total de réfugiés ivoiriens. Douze pays dans la région accueillent des réfugiés ivoiriens depuis le début de la crise post-électorale en Côte d'Ivoire en novembre dernier.