La conférence ministérielle organisée par le HCR a lieu à Genève la semaine prochaine

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Andrej Mahečić – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 2 décembre 2011 au Palais des Nations à Genève.

La réunion ministérielle organisée par le HCR au Palais des Nations à Genève les 7 et 8 décembre 2011 est la conférence ministérielle, sur les réfugiés et les apatrides, la plus importante de l'histoire du HCR.

Elle résulte des efforts politiques et diplomatiques menés par le HCR en vue d'amener les États membres à s'engager, ou renouveler leur engagement, à l'égard des deux traités juridiques fondamentaux qui fondent l'action du HCR pour la protection et l'aide aux personnes déracinées à travers le monde.

Cette conférence devrait se traduire par de nouvelles adhésions et de nouveaux engagements sous forme de promesses sur des changements politiques et juridiques de la part de certains pays. À cette fin, une cérémonie des traités organisée dans le cadre de la conférence aura lieu le 7 décembre à 18 h.

Cette réunion historique intervient alors que plusieurs crises internationales entraînant des déplacements importants de populations ont émaillé l'année qui s'achève. Il faut par ailleurs noter les efforts déployés en 2011 par le HCR pour lutter contre l'apatridie, un problème qui touche 12 millions de personnes à travers le monde. Le HCR célèbre en 2011 le 60e anniversaire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et le 50e anniversaire de la Convention de 1961 sur la réduction des cas d'apatridie.

Depuis sa fondation il y a 60 ans, le HCR n'avait convoqué qu'une seule réunion de haut niveau en 2001, pour marquer alors son 50e anniversaire et celui de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés.

Ce matin, 75 pays avaient confirmé une participation ministérielle, y compris avec des adjoints au Premier Ministre, des ministres chargés des Affaires étrangères, des Réfugiés ou de l'Immigration et au moins un chef d'État.