Tragédie maritime au large des côtes marocaines, 4 morts, plusieurs bateaux secourus au large de Malte, de l'Italie et de la Libye

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Melissa Fleming – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 6 décembre 2011 au Palais des Nations à Genève.

En fin de semaine dernière, le HCR a appris le sauvetage par la Marine royale marocaine d'un navire transportant plus de 60 personnes. 53 personnes à son bord ont été secourues ainsi que quatre corps sans vie. Le bateau a été repéré à quelques kilomètres au large de Dar Kabdani au nord du pays. Un certain nombre de personnes se sont noyées mais leurs corps n'ont pas encore été retrouvés.

Des enfants de moins de dix ans et des femmes, dont certaines enceintes, se trouvaient parmi les passagers. Parmi les morts figurent une femme congolaise et sa fille que le HCR a identifiées à la morgue. Toutes deux étaient des réfugiées enregistrées. Les passagers ont indiqué qu'un réfugié congolais, un jeune homme, se serait noyé. Son corps n'a pas encore été retrouvé.

Par ailleurs, deux voiliers partis de Grèce, avec environ 80 personnes de différentes nationalités (des Afghans pour la plupart) à leur bord, ont été secourus lundi par les garde-côtes italiens après une semaine en mer. Ils ont été retrouvés en état de déshydratation et sans aucune réserve de nourriture et d'eau.

Le HCR a également été informé qu'un bateau ayant quitté les côtes libyennes pendant le week-end avait été secouru par les Forces armées maltaises au cours de la nuit. Quarante-quatre personnes auraient trouvées à bord, dont de nombreux Somaliens selon une journaliste somalienne ayant contacté notre bureau à Rome.

Les garde-côtes libyens ont signalé que près de 400 personnes avaient été secourues dans des bateaux au large des côtes libyennes ces derniers jours. Il semble désormais que les migrants et les réfugiés tentent de nouveau d'utiliser la Libye comme lieu de transit vers l'Europe. Ces dernières années, il était rare de voir des bateaux tentant d'entreprendre la périlleuse traversée pendant l'hiver.

Pour de plus amples informations, veuillez svp contacter:

  • A Rome: Federico Fossi, portable +39 349 084 3461
  • A Valetta: Fabrizio Ellul, portable +356 99 69 0081
  • A Geneva: Sybella Wilkes, portable +41 79 557 9138