Craintes de polio dans les camps de réfugiés éthiopiens

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Melissa Fleming – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 24 janvier 2012 au Palais des Nations à Genève.

Le HCR est très préoccupé par des informations reçues cette semaine relatives à deux cas suspects de poliomyélite parmi les réfugiés somaliens dans le camp de Bur Amino à Dollo Ado en Ethiopie, et à trois cas suspects au sein de la communauté d'accueil environnante. La polio est une maladie virale extrêmement contagieuse, qui touche principalement les jeunes enfants.

Dans les cinq camps de réfugiés à Dollo Ado, nous travaillons en étroite coopération avec le ministère éthiopien de la santé, les partenaires du gouvernement local, l'OMS, l'UNICEF, MSF et d'autres partenaires de santé pour coordonner la réponse. Dans l'immédiat, la priorité est de confirmer la déclaration et des échantillons ont été prélevés et envoyés à Addis Abeba pour confirmation par le laboratoire. Une fois la souche de virus identifiée, le vaccin adapté sera expédié à Dollo Addo pour une grande campagne de vaccination dans les camps et les communautés environnantes.

En outre, une campagne anti-polio à l'échelle nationale devrait démarrer le 27 janvier dans toutes les régions du pays et sera étendue à l'ensemble des camps de réfugiés.

Le HCR et les organisations de la santé ont également renforcé la surveillance. Au niveau communautaire, les efforts de mobilisation et de sensibilisation se sont intensifiés afin de mieux faire connaître les signes et les symptômes de la polio et les moyens de prévenir la transmission. Comme le virus de la polio se transmet par la nourriture et l'eau contaminées, nos partenaires chargés de l'eau et de l'assainissement s'activent pour assurer la fourniture des services adéquats.

Quelque 143 000 Somaliens sont actuellement hébergés dans cinq camps éthiopiens à Dollo Ado. Plus de 100 000 sont arrivés sur la seule année 2011. Après Daddab au nord-est du Kenya, Dollo Ado est désormais la deuxième plus grande installation de réfugiés dans la Corne de l'Afrique. Près d'un million de Somaliens vivent comme réfugiés dans la région, et 1,36 million d'autres sont déplacés à l'intérieur de leur pays.

Pour plus d'informations sur ce sujet, veuillez contacter:

  • A Addis Ababa, Ethiopie: Kisut Gebre Egziabher, portable +251 911 208 901
  • A Nairobi (UNHCR regional hub): Vivian Tan, portable +254 735 337 608
  • A Genève: Andrej Mahecic, portable +41 79 200 7617