Le HCR appelle à mettre en oeuvre une solution humanitaire pour des Nord-Coréens en détention

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Adrian Edwards – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 24 février 2012 au Palais des Nations à Genève.

Le HCR, Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, suit étroitement la situation d'un groupe d'environ 25 Nord-Coréens qui ont été arrêtés en Chine en février.

Le HCR est en contact avec les autorités chinoises au sujet de ce groupe et a appelé le Gouvernement chinois à garantir le principe de non-refoulement*.

Le HCR encourage toutes les parties concernées à trouver une véritable solution humanitaire en ayant à coeur les intérêts de ces personnes et en assurant leur sécurité.

Le HCR réaffirme son engagement de continuer à travailler avec toutes les parties sur ce problème.

*Aucun retour forcé