Plus de 180 000 personnes déplacées par les combats au nord du Pakistan

Le HCR a distribué plus de 37 000 kits d'aide humanitaire, dans le cadre d'un effort inter agence visant à appuyer les autorités pour aider les déplacés.

Des déplacés attendent d'être enregistrés au camp de Jalozai. Ils ont fui les combats au nord-ouest du Pakistan entre les forces gouvernementales et les insurgés.   © HCR/T.Irwin

ISLAMABAD, Pakistan, 13 avril (HCR) - Plus de 180 000 personnes sont déplacées suite à une opération de sécurité menée actuellement par les forces gouvernementales dans la région de Khyber Agency, au nord-ouest du Pakistan. « Les nouveaux arrivants contactent en grand nombre le HCR au camp de Jalozai accueillant des déplacés internes, qui est situé près de la ville de Peshawar dans la province de Khyber-Pakhunkhwa », a expliqué Adrian Edwards, porte-parole du HCR, aux journalistes à Genève vendredi.

La réponse du HCR s'effectue dans le cadre de l'effort inter agence visant à appuyer l'Autorité provinciale de gestion des catastrophes (PDMA). A Jalozai, 72 bureaux d'enregistrement ont été ouverts pour répondre à l'afflux des nouveaux arrivants. Dans le cadre de cette opération, environ 10 000 personnes sont enregistrées par jour.

La vaste majorité des personnes enregistrées (85%) choisissent de ne pas vivre au camp de Jalozai. Elles choisissent plutôt d'être hébergées chez des amis, des proches ou de louer un logement. Environ 11 000 familles, soit plus de 50 000 personnes, sont déjà arrivées à Jalozai.

L'Autorité provinciale de gestion des catastrophes (PDMA) ouvrira bientôt deux guichets supplémentaires pour l'enregistrement, qui serviront également de point de distribution des biens de secours.

Le HCR a déjà distribué plus de 37 000 kits d'aide humanitaire, qui comprennent des articles de secours comme des matelas et des jerrycans alors que les agences soeurs des Nations Unies, l'UNICEF, l'OMS et le PAM, assurent des services dans les domaines de la santé mère/enfant, de la protection de l'enfance, de la distribution d'eau et des installations sanitaires, de l'éducation primaire, de la distribution des rations alimentaires et des vaccinations.

Plus de 4000 tentes supplémentaires ont été montées à Jalozai, pour héberger les nouveaux arrivants. Il y a suffisamment d'espace dans le camp pour héberger d'autres familles.

« Des procédures ont également été mises en place pour identifier et assister les personnes ayant des besoins spécifiques », a indiqué Adrian Edwards. « Un bureau d'aide juridique et de réclamation a été établi au point d'enregistrement de Jalozai pour assister des personnes vulnérables qui pourraient avoir besoin d'aide après avoir perdu les formulaires d'enregistrement ou d'anciennes cartes d'identité ou qui sont dépourvues de cartes d'identité », a-t-il ajouté.

Plus de 650 000 personnes au total sont déplacées internes au Pakistan, dans la province de Khyber-Pakhunkhwa et dans les zones tribales sous administration fédérale (FATA - Federally Administered Tribal Areas), du fait des opérations de sécurité menées contre les groupes d'insurgés.