Des réfugiés somaliens arrivent à Malte par bateau, à bord duquel sept personnes auraient trouvé la mort

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Adrian Edwards – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 8 mai 2012 au Palais des Nations à Genève.

Des survivants épuisés sont arrivés à bord d'un bateau qui transportait des réfugiés somaliens sur l'une des plages les plus fréquentées de Malte ce week-end. Ils ont indiqué au HCR que cinq hommes et deux femmes avaient trouvé la mort à bord durant le voyage long d'une semaine depuis la Libye.

Le bateau a accosté à Riviera Bay samedi et il transportait 90 personnes à son bord. Les services d'urgence ont été alertés par les personnes qui passaient la soirée à la plage.

C'est le quatrième bateau de ce type qui est arrivé à Malte cette année, transportant au total 210 personnes. Quelque 45 autres bateaux sont arrivés en Italie, parmi lesquels 26 provenaient de Libye et le reste d'autres pays comme la Grèce et la Turquie. Selon notre bureau régional en Italie, ces tout derniers décès portent le nombre des décès signalés ou confirmés à 81 cette année parmi les personnes qui tentent de rejoindre l'Europe depuis la Libye, soit deux personnes tous les trois jours en moyenne.

Par rapport à 2011 qui a vu des dizaines de milliers de personnes effectuer la traversée depuis la Tunisie et la Libye, le nombre des arrivants à Malte et en Italie depuis l'Afrique du Nord s'est ralenti avec 1400 personnes arrivées en 2012, la plupart en 2012.

L'année dernière, environ 1500 personnes sont portées disparues ou ont trouvé la mort lors de leur tentative de traversée vers l'Europe.

Le HCR réitère son appel aux capitaines de bateau navigant en Méditerranée pour une vigilance accrue et un constant respect de la tradition maritime du sauvetage en mer.