Plus de 60 personnes secourues en mer dans le sud de l'Adriatrique

Le HCR se félicite de l'action rapide et efficace menée par les garde-côtes croates hier (2 juillet) pour porter secours à 65 personnes qui se trouvaient à bord d'un bateau à la dérive dans la mer Adriatique. Le bateau avait été repéré alors qu'il dérivait au large de l'île croate de Mljet dimanche soir. Les garde-côtes ont fourni des vivres, de l'eau et des soins de santé aux personnes à bord et ont remorqué l'embarcation vers un lieu sûr, le port de Gruz à Dubrovnik, hier après-midi.

Le bateau aurait quitté la Grèce et perdu le contrôle. Il a dérivé pendant deux jours. Tous les passagers étaient des hommes, se déclarant de 12 nationalités différentes - y compris des Syriens, des Afghans, des Somaliens et des Egyptiens.

A la demande des autorités, notre partenaire, la Croix-Rouge croate, est sur le terrain et fournit une aide humanitaire et médicale aux rescapés dans le port de Gruz, où les passagers sont temporairement hébergés. Certains passagers auraient requis une aide médicale d'urgence. Des couvertures et d'autres biens de secours de première nécessité leur ont été également fournis. Le HCR suit le développement de cette situation.

La Méditerranée est l'un des itinéraires les plus empruntés par la migration mixte irrégulière vers l'Europe, via la Grèce, l'Italie et Malte. L'année dernière a marqué un triste record pour le nombre d'arrivées en Europe via la Méditerranée, avec plus de 58 000 personnes ayant effectué la traversée. Selon les estimations du HCR, plus de 1500 personnes ont trouvé la mort par noyade ou sont portées disparues depuis leur tentative de traversée de la Méditerranée pour rejoindre l'Europe en 2011.