Le Benfica de Lisbonne aide les déplacés maliens et les réfugiés soudanais au Kenya

Le Benfica a battu Luis Figo et ses joueurs étoile lors d'un match disputé à Lisbonne. António Guterres, chef du HCR (et portugais d'origine) était aussi de la partie.

Le Haut Commissaire António Guterres (cravate rose) au match d'hier soir à Lisbonne. Derrière lui, Luis Figo et à sa gauche, le joueur de football Eusebio.   © Pedro Fiuza/SL Benfica

LISBONNE, Portugal, 19 juillet (HCR) - L'équipe portugaise Benfica a battu les joueurs étoile menés par Luis Figo au score de 5-1 hier soir à Lisbonne, dans le cadre d'une collecte de fonds pour les personnes déplacées au Mali et les réfugiés hébergés au camp de Kakuma, au Kenya, principalement des Soudanais. Cet événement s'est déroulé dans le cadre du nouveau partenariat du Benfica avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Le coup d'envoi du match, disputé au Stade de la Lumière (Estádio da Luz en portugais), a été donné par le légendaire Eusebio, aujourd'hui âgé de 70 ans, qui a joué avec le Benfica pendant une grande partie de sa carrière. Le Haut Commissaire António Guterres et d'autres personnalités ont assisté ensuite à 90 minutes de jeu enlevé et divertissant.

Le match opposait les vedettes actuelles de l'équipe de Lisbonne à une sélection dirigée par Luis Figo, le joueur le plus couronné du Portugal et meilleur footballeur FIFA de l'année en 2001. Son équipe était composée de joueurs célèbres tels le milieu de terrain et directeur sportif actuel du Benfica, Rui Costa, l'Italien Fabio Cannavaro, Dwight Yorke de la Jamaïque, les virtuoses brésiliens Ronaldo et Roberto Carlos, les Néerlandais Ronald De Boer et Edgar Davids, et d'autres encore. Leur entraîneur était Sven Goran Eriksson, l'ancien sélectionneur de l'équipe d'Angleterre.

Le match, disputé en soirée, avait pour slogan « Agir contre la faim ». Plus de 33 000 personnes étaient présentes à l'événement. Une partie des recettes sera utilisée pour financer des programmes nutritionnels et alimentaires du HCR destinés aux personnes déplacées au Mali et aux réfugiés hébergés au camp de Kakuma au Kenya, qui accueille principalement des Soudanais.

Ce match amical était le premier d'une série d'événements visant à collecter des fonds pour les opérations du HCR dans le cadre de l'accord de partenariat signé récemment avec la Fondation Benfica. Pour l'occasion, tous les joueurs arboraient le logo du HCR sur leurs tee-shirts.

« Les valeurs du Benfica sont fondées sur l'universalité et l'humanisme, et il assume ses responsabilités sociales. » Luis Filipe Vieira, Président de la Fondation Benfica, affirme que le club est attaché à son engagement pour les valeurs humanitaires et prend très au sérieux ses responsabilités sociales. « La Fondation Benfica va continuer à entreprendre des actions pour aider les personnes dans le besoin ». Il appelle le public à se joindre à eux.

António Guterres, ancien Premier Ministre du Portugal, semblait ravi de voir une foule nombreuse et il s'est réjoui du soutien accordé aux réfugiés par sa ville natale. « Que 33 000 personnes aient acheté un billet pour le match en ces temps difficiles, c'est tout à fait remarquable. »

Il a également remercié Luis Figo et sa fondation pour leur participation et a souligné l'appui apporté par le Benfica. « Je ressens une profonde gratitude pour cette action et j'en suis très fier », a-t-il dit. Les nouveaux partenaires lanceront bientôt une campagne contre la xénophobie, l'intolérance et le racisme.