Angelina Jolie appelle à aider les réfugiés syriens et les rapatriés iraquiens

L'Iraq voit régulièrement arriver des réfugiés syriens et doit recevoir d'urgence un appui international, a déclaré l'Emissaire spéciale du HCR.

Pour la quatrième et dernière étape de sa visite dans la région, l'Emissaire spéciale du HCR Angelina Jolie s'est rendue en Iraq ce week-end. A Bagdad, elle a rendu visite à des familles iraquiennes déracinées deux fois : la première fois vers la Syrie pour échapper à la guerre en Iraq et une deuxième fois pour leur retour en Iraq.   © UNHCR/J.Tanner

CAMP DE REFUGIES DE DOMIZ, Iraq, 16 septembre (HCR) - L'Emissaire spéciale du HCR Angelina Jolie a rendu hommage au Gouvernement iraquien pour son accueil des réfugiés syriens fuyant les violences. Angelina Jolie a dit également espérer que tous les Syriens cherchant asile en Iraq y seraient acceptés.

« Je veux ici louer les efforts du peuple et du gouvernement iraquiens qui font leur possible pour venir en aide aux réfugiés syriens », a indiqué Angelina Jolie. « En ce moment, il est essentiel pour l'Iraq de recevoir un appui international urgent et continuer d'accueillir des réfugiés syriens de l'autre côté des frontières de leur pays. »

A Bagdad, la capitale iraquienne samedi, Angelina Jolie s'est entretenue avec plusieurs hauts représentants iraquiens et elle a rencontré des Iraquiens, qui étaient récemment réfugiés en Syrie et qui sont revenus en Iraq après avoir fui les violences affectant leur localité. Elle a passé la journée d'aujourd'hui avec des réfugiés syriens au camp de Domiz au nord de l'Iraq. Elle a également rencontré des représentants du Gouvernement régional du Kurdistan, notamment le Premier Ministre, Nechirvan Barzani, le Ministre de l'Intérieur et le Gouverneur de Dohouk. Beaucoup parmi les notables qu'elle a rencontrés sont d'anciens réfugiés. « Nous savons ce que c'est », a dit l'un d'eux à Angelina Jolie.

Au cours de ses réunions, samedi à Bagdad avec le Ministre des Affaires étrangères Hoshyar Zebari et le Ministre chargé des questions de déplacement et de migration Dindar Najman Shafiq ainsi que dimanche, avec de hauts représentants du Gouvernement régional du Kurdistan, Angelina Jolie a promis un appui accru du HCR auprès du gouvernement pour recevoir et accueillir d'autres réfugiés syriens, car leur nombre augmente rapidement.

C'était la quatrième et dernière étape d'un voyage dans quatre pays voisins de la Syrie, où plus de 260 000 réfugiés syriens ont été enregistrés depuis le début du conflit en mars 2011.

En début de semaine, Angelina Jolie s'était rendue en Jordanie, au Liban et en Turquie avec le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres. Ils se sont tous deux engagés à fournir un appui continu et ont souligné l'importance vitale de maintenir l'ouverture des frontières et d'accueillir les Syriens dans le besoin.

C'est la quatrième visite d'Angelina Jolie en Iraq. Environ 1,3 million d'Iraquiens sont toujours déplacés au sein de leur pays. Les autorités se sont fixées comme priorité d'améliorer leur niveau de vie et de leur trouver des solutions via un retour volontaire vers leur lieu d'origine ou via l'intégration locale.

« Etant donnés le nouvel afflux de réfugiés syriens et le soudain retour de plus de 30 000 de leurs concitoyens, on ne saurait trop insister sur la complexité de la situation et les défis pour ce pays qui sort tout juste d'un conflit », a indiqué Angelina Jolie.