Le HCR recherche des informations sur le sort d'un demandeur d'asile disparu

GENÈVE, 25 octobre (HCR) - Le HCR est préoccupé par la situation de M. Leonid Razvozzhaev, un demandeur d'asile qui a disparu de Kiev vendredi dernier, le 19 octobre 2012. Il semble ensuite avoir été placé en garde à vue à Moscou en début de cette semaine.

Durant une session d'aide juridique sur l'octroi du statut de réfugié à Kiev le 19 octobre, M. Razvozzhaev, un ressortissant de la Fédération de Russie, a exprimé son intention de déposer une demande d'asile, à la fois verbalement et par écrit. Dès lors, il bénéficie d'une protection en vertu du droit international des réfugiés et il devient une personne relevant de la compétence du HCR. A la fois l'Ukraine et la Fédération de Russie sont signataires de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et, de ce fait, ces deux pays sont tenus de respecter les obligations qui y sont liées sur la protection des réfugiés et des demandeurs d'asile.

Le HCR cherche à clarifier l'état et la situation de M. Razvozzhaev auprès des autorités de Fédération de Russie et a également demandé à le rencontrer.

Les circonstances de la disparition de M. Razvozzhaev restent floues. La disparition est survenue durant une courte pause lors d'une session d'aide juridique organisée par le partenaire opérationnel du HCR dans le domaine de l'aide juridique à Kiev. Le HCR a demandé aux autorités d'enquêter rapidement et de manière approfondie sur cet incident.

Le HCR appelle les autorités de Kiev à mettre immédiatement en oeuvre des mesures pour assurer que les personnes rencontrant le HCR et ses partenaires afin d'obtenir une aide dans le cadre d'une demande d'asile ne soient pas exposées à des risques pour leur sécurité.