Plus de 6 000 déplacés congolais reçoivent une aide alimentaire

Des vivres – de la farine de maïs, des petits pois, de l'huile et du sel - du savon et des jerrycans ont été distribués à 2 055 familles, soit 6 165 personnes.

Un volcan surplombe le camp de Mugunga III. Certaines distributions d'aide ont eu lieu dans ce camp.   © HCR/F.Noy

GOMA, République démocratique du Congo, 26 novembre (HCR) - Le HCR a aidé ce week-end le Programme alimentaire mondial (PAM) à distribuer des rations alimentaires à des milliers de personnes déracinées, dans la province du Nord-Kivu à l'est de la RDC.

Kouassi Lazare Etien, chef du bureau du HCR à Goma, le chef-lieu de la province du Nord-Kivu, a remercié le PAM pour sa réponse positive à une demande du HCR de fournir des rations alimentaires de trois jours aux déplacés ayant trouvé refuge dans les camps de Mugunga I, Mugunga III et du Lac Vert ainsi que dans d'autres installations.

Les bénéficiaires n'avaient pas reçu d'aide depuis plusieurs jours à cause des combats au Nord-Kivu entre les forces gouvernementales et le mouvement rebelle M23, qui a pris Goma mardi dernier ainsi que les environs de Mugunga III.

Selon Kouassi Lazare Etien, des membres du personnel du HCR et des organisations non gouvernementales ont organisé la distribution des rations alimentaires d'urgence - ainsi que du savon et des jerrycans - par le PAM samedi et dimanche pour 2 055 familles, soit 6 165 personnes. La distribution de 10,2 tonnes d'aide incluait de la farine de maïs, des petits pois, de l'huile et du sel.

Il a ajouté que beaucoup des personnes ayant reçu une aide ont fait part de leur souhait de rentrer dès que possible vers leurs villages d'origine dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Selon les Nations Unies, quelque 140 000 personnes ont été déplacées par les récents combats au Nord-Kivu et environ 10 000 autres au Sud-Kivu.

Parallèlement, la situation à Goma demeure calme mais tendue. La distribution d'eau et d'électricité n'est pas complètement rétablie. Les agences d'aide humanitaire continuent de préparer la reprise des opérations d'aide humanitaire d'urgence.