Communiqué de presse : Le HCR exhorte le Kenya à continuer de respecter les droits des réfugiés et lance une mise en garde contre la stigmatisation envers les réfugiés.

Le HCR est préoccupé par les récents incidents de sécurité au Kenya, qui ont causé la mort de Kényans ainsi que de réfugiés. Le HCR condamne ces attaques et exprime ses condoléances, sa sympathie et sa solidarité à toutes les victimes, ainsi qu'au peuple et au Gouvernement kényans.

Le HCR a noté que de récentes déclarations publiques mettent en lien la présence des réfugiés avec ces incidents de sécurité. Nous lançons une mise en garde contre la stigmatisation envers les réfugiés et les demandeurs d'asile.

Le HCR prend également note de la récente décision du gouvernement de mettre fin à la réception et à l'enregistrement des demandeurs d'asile à Nairobi et dans d'autres villes, ainsi que de transférer ces activités vers les camps de réfugiés à Dadaab et à Kakuma. Le HCR comprend également que les réfugiés enregistrés seront autorisés à rester uniquement dans la localité où ils se sont établis.

En rendant hommage à l'engagement de longue date du Kenya envers la protection des réfugiés, le HCR exhorte le Gouvernement du Kenya à continuer de respecter les droits des réfugiés et des demandeurs d'asile ayant fui vers le Kenya en quête de protection.

Le HCR continuera à appuyer le Gouvernement du Kenya pour assurer que les demandeurs d'asile aient accès aux procédures de réception et d'enregistrement, ainsi qu'à d'autres services, et répondre à leurs besoins en termes d'assistance et de protection. Le HCR compte sur les autorités pour assurer que les réfugiés aient un accès généralisé à des terrains et des installations, pour que les mesures liées à l'asile au Kenya restent conformes aux normes internationales.

Le Kenya est signataire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et de la Convention de l'OUA de 1969 relative aux réfugiés. Ce pays fournit généreusement un havre de paix à des réfugiés depuis des décennies. Actuellement, le Kenya accueille quelque 630 000 réfugiés, dont plus de 500 000 d'entre eux sont originaires de la Somalie voisine.

Pour de plus amples informations, veuillez svp contacter :

  • A Nairobi : Emmanuel Nyabera au +254 733 99 59 75 ou +254 20 423 2120
  • A Genève : Andrej Mahecic au +41 22 739 8657 ou +41 79 200 7617
  • Adrian Edwards au +41 22 739 8741 ou +41 79 557 9120