Le chef du HCR se félicite de l'offre de l'Albanie pour une autorisation de séjour à titre humanitaire au bénéfice de 210 résidents du Camp Hurriya situé en Iraq

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres s'est félicité aujourd'hui de l'offre généreuse des autorités albanaises pour une autorisation de séjour à titre humanitaire en Albanie au bénéfice de 210 résidents du Camp Hurriya situé en Iraq.

« Je suis très reconnaissant au Gouvernement albanais d'avoir offert des solutions pour 210 résidents du Camp Hurriya », a indiqué António Guterres. « Les résidents du Camp Hurriya ont d'urgence besoin de solutions pour un transfert hors d'Iraq. Nous espérons qu'ils ont fait bon accueil à cette offre et qu'ils coopèrent pour assurer le départ d'un nombre important de personnes. »

Le camp a été récemment le théâtre d'une dégradation de la situation sécuritaire pour ses résidents, avec une attaque au mortier qui a frappé le camp le 9 février dernier et qui a causé la mort de huit personnes et en a blessé des dizaines d'autres. Par ailleurs, des menaces ont ensuite été proférées contre les résidents.

« Cette offre généreuse est une démonstration de la solidarité internationale et du partage de la charge pour une population vulnérable », a indiqué António Guterres. « J'encourage vivement d'autres pays à suivre l'exemple de l'Albanie et à offrir des solutions pour permettre aux résidents du camp d'être transférés hors d'Iraq. »

Le Camp Hurriya, également connu sous le nom de Camp Liberty, compte plus de 3 000 résidents.