Soutien aux familles dans le besoin à Hasiya, près d'Al-Qusair, en Syrie

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Dan McNorton – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 31 mai 2013 au Palais des Nations à Genève.

Cette semaine, le nombre de réfugiés syriens enregistrés auprès du HCR dans les pays voisins a dépassé 1,6 million. Le HCR poursuit également ses activités à l'intérieur de la Syrie dans un contexte opérationnel et sécuritaire difficile.

Plus tôt dans la semaine, mercredi, le HCR, conjointement avec le Programme alimentaire mondial (PAM), l'UNICEF, le Bureau des Nations Unies pour les affaires humanitaires (OCHA) et le Croissant rouge arabe syrien (SARC), a effectué une visite dans la ville d'Hasiya, au centre-ouest de la Syrie, afin d'évaluer la situation et les besoins des familles syriennes déplacées de force d'Al-Qusair.

Depuis l'intensification des combats à Al-Qusair il y a trois semaines, Hasiya, petite ville de 16 000 habitants située à 25 Kms d'Al-Qusair, a vu arriver au moins 700 familles, soit 3 500 personnes, en majorité des femmes et des enfants.

D'autres personnes ont franchi la frontière avec le Liban. Depuis le 8 mai, notre bureau au Liban a enregistré 3 000 réfugiés en provenance d'Al-Qusair, bien que le nombre réel de réfugiés en fuite soit probablement plus élevé.

L'équipe inter-organisations a visité divers sites accueillant actuellement environ 150 familles. Elles séjournent dans trois écoles et dans un bâtiment inachevé, et ont installé des tentes données par les habitants d'Hasiya.

Le HCR a pu témoigner de la situation humanitaire désastreuse de ces familles déplacées. En raison des mauvaises conditions sanitaires et d'hygiène dans lesquelles ces personnes vivent, nombre d'entre elles, en particulier les enfants, souffrent de diarrhée, de problèmes respiratoires, de fortes fièvres, d'infections aux oreilles et de maladies de la peau. La clinique la plus proche est à 40 minutes.

Il y a trois jours, le HCR a fourni des produits de secours indispensables, comme des couvertures et des matelas, à 500 familles. Les besoins restent toutefois immenses, et le HCR examine actuellement la manière de fournir des articles supplémentaires pour répondre aux besoins de ces nouveaux arrivants.

Les familles à qui nous avons parlé nous ont dit qu'elles avaient un besoin urgent de lait, de couches, de matériel médical et d'abris adéquats. Les réserves d'eau de la ville sont également limitées et insuffisantes pour la population qui augmente. La majorité de la population d'accueil et déplacée dépend de l'eau acheminée par camions du Croissant rouge arabe syrien une fois par semaine.

Au cours de cette visite, et conjointement avec les autorités locales, le HCR a pu identifier un bâtiment qui pourrait servir de lieu plus sûr pour accueillir les personnes actuellement déplacées par les combats à Al-Qusair et fournir des produits essentiels supplémentaires comme des matelas, des tapis pour dormir, des couvertures, des ustensiles de cuisine, des bâches en plastique et des produits d'hygiène - couches, serviette hygiéniques et kits d'hygiène.

Pour plus d'informations sur ce sujet, prière de contacter :

  • A Beyrouth : Reem Alsalem, portable +961 71 911 388
  • A Genève : Dan McNorton, portable +41 79217 3011