Le HCR appelle le Gouvernement soudanais à renouveler les permis de travail pour les employés internationaux au Darfour

Le HCR appelle le Gouvernement du Soudan à renouveler les permis de travail pour tous nos employés internationaux basés au Darfour, afin de nous permettre de reprendre la totalité de nos opérations de protection et d'assistance au bénéfice de centaines de milliers de civils déplacés dans le besoin.

Sur les 37 employés internationaux basés au Darfour, seulement 17 ont actuellement des permis valides pour continuer leur travail. Dans vingt autres cas, les permis n'ont pas été renouvelés, malgré les demandes répétées du HCR auprès des autorités gouvernementales concernées, ce qui nous force à ralentir nos opérations.

Ceci a particulièrement affecté le travail du HCR au Nord-Darfour. Personne parmi les employés internationaux du HCR basés à El Fasher n'a obtenu un permis pour rentrer. Par ailleurs, il a été demandé aux tout derniers employés encore présents sur place de partir fin juillet. En conséquence, le HCR est dans l'incapacité de mener efficacement ses activités de protection et d'assistance pour les déplacés au Nord-Darfour.

La situation humanitaire au Darfour demeure critique à la fois pour les personnes déplacées de longue date et pour celles qui sont nouvellement déplacées après les récents combats. L'incapacité du HCR à continuer de mettre en oeuvre ses activités aura un impact direct sur les programmes pour la santé, l'éducation, les services essentiels et les moyens d'existence, la fourniture d'hébergement d'urgence et d'articles non alimentaires ainsi que sur le suivi des rapatriés.

On compte actuellement environ deux millions de déplacés internes au Darfour. Parmi eux, quelque 1,2 million vit dans des camps. Il y a déjà eu près de 300 000 nouveaux déplacés pour la seule année 2013, y compris un tiers dans et depuis le Nord-Darfour.

En plus de fournir des articles de secours d'urgence aux personnes nouvellement déplacées, le HCR met en oeuvre des solutions durables pour les déplacés en collaboration avec les autorités et d'autres partenaires humanitaires.

Nous avons récemment distribué des articles de secours comme des matelas, des couvertures, des moustiquaires, des jerrycans, des bâches en plastique et des batteries d'ustensiles de cuisine à environ 75 000 nouveaux déplacés au Nord-Darfour, 140 000 dans le Sud et l'Est et 15 000 dans l'Ouest et le Centre du Darfour.

Le HCR mène régulièrement des missions de vérification sur les retours à travers les cinq Etats au Darfour. A ce jour, le HCR a confirmé le retour de près de 280 000 déplacés et réfugiés au Darfour depuis le 1er janvier 2011.

On compte également quelque 34 000 réfugiés dans la région, principalement dans l'ouest du Darfour, qui ne subissent pas d'effet du non-renouvellement des permis de travail.