Les équipes du HCR travaillent pour endiguer le retour de la polio en Syrie

Le HCR aide à répondre aux besoins en vaccins contre la poliomyélite dans des zones difficiles d'accès en Syrie, et ce en étroite coordination avec le Croissant-Rouge arabe syrien. Les deux agences humanitaires participent, au côté d'autres organisations, à la campagne de vaccination menée au niveau national qui a récemment commencé après des informations faisant état de plusieurs cas de poliomyélite.

Le HCR et le Croissant-Rouge arabe syrien travaillent conjointement pour financer une campagne de vaccination dans des zones habituellement difficiles d'accès dans la région rurale de Damas, celle de Homs ainsi que les provinces de Deir Ezzor et Raqqa.

Certaines informations selon lesquelles des enfants avaient contracté la polio ont été récemment confirmées. La Syrie avait éradiqué la polio il y a 14 ans, mais les vaccinations ont été ralenties durant ces trois dernières années de conflit.

Au dispensaire d'Al Hassakeh dans l'est de la Syrie, 23 soignants volontaires soutenus par le HCR assurent des formations sur les problèmes liés à la polio et d'autres maladies. En un mois, le nombre d'enfants soignés dans ce centre a augmenté depuis 46 à 1 357. Les volontaires du HCR procèdent également à la vaccination des enfants.

A ce jour, dans toute la province d'Al Hassakeh, 87 728 enfants ont été vaccinés, y compris 7 676 d'entre eux qui l'ont été par des volontaires soutenus par le HCR. La semaine prochaine, les volontaires du HCR rejoindront des équipes mobiles qui se rendront auprès des enfants dans des régions isolées.

« Clairement, beaucoup reste à faire », a indiqué Tarik Kurdi, le Représentant du HCR à Damas. « Le HCR se félicite de l'étroite collaboration avec des organisations partenaires dans le domaine de la santé, pour que des enfants vulnérables et d'autres personnes dans des zones difficiles d'accès de la région rurale de Damas, celle de Homs ainsi que les provinces de Deir Ezzor et Raqqa puissent accéder aux vaccinations nécessaires. »

Le nombre total d'enfants devant être vaccinés dans la province d'Al Hassakeh s'élève à 241 203, selon les statistiques du ministère de la santé. L'Organisation mondiale pour la santé prévoit six à huit séries de vaccinations orales contre la polio en Syrie.

L'UNICEF a déjà mis à disposition 1,35 milliard de doses de vaccin oral contre la polio pour toutes les campagnes de vaccination à travers le monde, y compris dans la région du Moyen-Orient, avec une prévision de 1,7 milliard au total d'ici la fin 2013.

Les préparatifs sont en cours pour accéder à la population cible d'enfants de moins de cinq ans, y compris la formation de volontaires, les efforts pour maintenir la chaîne du froid et d'autres volets logistiques de l'opération. Les vaccinations dans la région rurale de Damas ainsi que les provinces de Deir Ezzor et Raqqa devraient commencer d'ici une semaine. Le Croissant-Rouge arabe syrien a déjà commencé les vaccinations dans la région rurale de Homs.

Parallèlement, le HCR continue de participer à la campagne de sensibilisation concernant les problèmes liés à la polio et à la rougeole. L'efficacité des campagnes de sensibilisation est reconnue pour informer les parents d'enfants syriens vulnérables qui pourraient avoir manqué les vaccinations s'avérant vitales.

La campagne de communication au centre du HCR pour la distribution d'allocations financières à Damas a atteint environ 5 000 personnes à Damas (soit 800 familles déplacées). Alors que la distribution par le HCR d'allocations mensuelles en espèces a commencé cette semaine à Lattakia, plus de 36 000 personnes vulnérables (soit 6 000 familles) devraient, dans cette communauté, avoir reçu les messages sur la nécessité de faire vacciner les enfants.

Des milliers de personnes déplacées et d'autres groupes dans le besoin contactent le HCR pour recevoir une aide en espèces chaque mois. Les centres de distribution sont donc parfaitement adaptés pour informer les personnes affectées par le conflit sur la campagne de vaccination menée par les Nations Unies. Le HCR fournit également des articles de secours, y compris des ustensiles de cuisine, des tentes, des bâches goudronnées, des couvertures et des articles d'hygiène. Du matériel de secours a déjà été distribué cette année à 2,7 millions de personnes dans les 14 gouvernorats de la Syrie.