Le HCR distribue des biens de secours livrés par un pont aérien au nord-est de la Syrie

Ce matériel de secours comprend des couvertures thermiques, des bâches, des ustensiles de cuisine, des jerrycans et des articles d'hygiène pour plus de 50 000 personnes.

Un homme dont la famille est déplacée reçoit des couvertures et d'autres biens de secours durant une distribution d'aide ce mois-ci à Al Hassakeh.   © HCR/GoHPhoto

QAMISHLY, Syrie, 30 décembre (HCR) - Du matériel d'aide d'urgence pour équiper des personnes vulnérables contre les conditions hivernales a été acheminé vers le nord-est de la Syrie par le HCR ces deux dernières semaines. Il est actuellement distribué à plus de 50 000 personnes vulnérables dans des zones isolées.

Le pont aérien mis en oeuvre par le HCR depuis Erbil, en Iraq, a permis d'acheminer environ 300 tonnes d'aide. Il avait commencé le 17 décembre et s'est terminé dimanche, avec la douzième et dernière rotation aérienne dans le cadre de laquelle l'avion a atterri à l'Aéroport international de Qamishly dans le gouvernorat d'Al Hassakeh. Les avions affrétés transportaient des articles comme des couvertures thermiques, des bâches en plastique, des ustensiles de cuisine, des matelas, des jerrycans et des articles d'hygiène.

« Chaque jour, nous distribuons le matériel de secours, qui a été transporté par avion, à plus de 2 500 personnes déplacées dans le gouvernorat d'Al Hassakeh », a déclaré Tarik Kurdi, Représentant du HCR en Syrie. Il a ajouté que les articles aideront dans la région plus de 50 000 personnes vulnérables qui n'ont reçu aucune aide pendant des mois.

Ces rotations aériennes ont été rendues possibles dans le cadre d'un accord avec les autorités iraquiennes et syriennes. Elles ont commencé alors qu'une vague de froid jamais enregistrée auparavant dans cette région frappait le Moyen-Orient, apportant son lot de nouvelles difficultés à environ 9,3 millions de personnes vulnérables en Syrie, dont environ 6,5 millions de déplacés syriens. Le Programme alimentaire mondial et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) ont également acheminé par voie aérienne une aide vitale depuis Erbil.

C'était la première fois que les Nations Unies utilisaient l'Iraq comme base logistique pour fournir des articles de secours en Syrie. Le recours à des convois routiers vers l'est de la Syrie est trop dangereux depuis mai en raison de la poursuite du conflit.

En 2013, le HCR a aidé plus de 3,2 millions de personnes dans l'ensemble des 14 gouvernorats de Syrie. En plus de la distribution de plus de huit millions d'articles de secours de première nécessité, le HCR a fourni des soins de santé à plus de 970 000 Syriens et a livré des vaccins contre la polio dans des zones difficiles d'accès. Le HCR a également réhabilité 89 abris collectifs abritant des personnes déplacées. Ses programmes d'aide avec la distribution d'allocations en espèces ont également atteint près de 190 000 personnes particulièrement vulnérables dans l'ensemble du pays.

Chaque semaine, le HCR continue d'envoyer 250 camions transportant de l'aide humanitaire à travers la Syrie pour venir en aide à quelque 75 000 personnes. Début décembre, les agences des Nations Unies et les ONG ont lancé un appel de fonds conjoint d'un montant de 2,3 milliards de dollars pour les activités d'aide humanitaire à l'intérieur de la Syrie en 2014.

Le HCR compte environ 340 personnes qui travaillent à travers la Syrie. L'agence dispose d'un bureau à Al Hassekeh depuis 2010 et a étendu sa présence à Qamishly en mai dernier pour aider à répondre aux besoins dans cette région.