La Turquie est confrontée à un afflux majeur de réfugiés

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Melissa Fleming – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 11 février 2014 au Palais des Nations à Genève.

Plus de 20 000 réfugiés syriens sont arrivés en Turquie depuis le début de l'année. C'est l'afflux le plus important depuis début 2013. Ces derniers jours, plus de 500 personnes sont arrivées chaque jour via des points de passage officiels de la frontière, et même parfois jusqu'à 1 000 ou 2 000 par jour.

Ce nouvel afflux semble être provoqué notamment par la recrudescence des combats signalés de l'autre côté de la frontière au nord de la Syrie, en particulier dans et autour d'Alep, ainsi que par le conflit entre les différents groupes de l'opposition.

Environ un tiers des personnes arrivées lors du récent afflux, soit environ 7 000 personnes, sont hébergées dans des camps. La Turquie a ouvert son 22e camp début janvier et les autorités envisagent d'étendre de nouveaux camps pour faire face au nouvel afflux.

L'afflux de plus de 20 000 personnes depuis début janvier ajoute à la pression déjà existante portée sur la réponse d'urgence à cette crise de réfugiés. Ce mécanisme de réponse est mis en oeuvre par la Turquie. Le HCR discute avec les autorités pour un soutien additionnel d'urgence afin d'aider la Turquie à faire face à ce récent afflux.

Des réfugiés syriens supplémentaires sont en attente d'enregistrement en milieu urbain en Turquie. Beaucoup d'entre eux seraient vulnérables et ils ont besoin d'une aide urgente. Le HCR fournit un appui aux autorités turques, y compris par un soutien pour les opérations d'enregistrement, l'assistance technique, la distribution d'articles de secours de première nécessité aux personnes dans les camps ainsi qu'aux personnes les plus vulnérables à l'extérieur des camps et enfin pour l'allocation d'aide en espèces pour les plus vulnérables. Le HCR dispose de stocks de matériel d'aide d'urgence à l'intérieur et hors de la Turquie qui peuvent être utilisés pour compléter au besoin le matériel d'aide fourni par la Turquie.

Le HCR continue de faire appel à tous les États de la région près de la Syrie pour qu'ils maintiennent leurs frontières ouvertes aux réfugiés fuyant le conflit en Syrie.