Cessez-le-feu : Première aide humanitaire livrée dans un quartier d'Alep depuis près d'un an

Aucune aide n'avait atteint le quartier assiégé de Boustan al Qaser, dans la ville syrienne d'Alep, depuis juin dernier.

Parmi les décombres de la guerre, le drapeau du HCR flotte durant un cessez-le-feu à Alep qui a permis de livrer une aide humanitaire dont le besoin se fait cruellement ressentir.   © UNHCR/B.Diab

ALEP, 9 avril 2014 (HCR) - Le HCR et le Croissant-Rouge arabe syrien (SARC), avec l'accord du gouvernement et des forces d'opposition, ont livré du matériel d'aide humanitaire dans une zone assiégée d'Alep pour la première fois depuis juin dernier.

Le cessez-le-feu, qui avait été convenu pour la durée de l'opération, a été pleinement respecté alors que le contenu de deux camions était transporté à pied vers le quartier de Boustan al Qaser à l'est d'Alep.

Les vivres, les médicaments, les couvertures, les bâches en plastique, les kits d'hygiène et les ustensiles de cuisine ont été déchargés au dernier checkpoint à l'extérieur de la ville. L'aide a été ensuite transportée à pied sur une distance d'un kilomètre et demi vers un entrepôt du Croissant-Rouge arabe syrien à l'aide de 54 charrettes par 75 travailleurs humanitaires en 270 voyages. Elle sera désormais distribuée à la population.

Le personnel du HCR a pu se rendre compte de la situation humanitaire désastreuse à l'intérieur de ce quartier de l'est d'Alep, avec de graves pénuries de vivres, d'eau et de produits de première nécessité. Aucune aide humanitaire n'a atteint la population sur place, depuis que le HCR avait accédé à cette zone pour la dernière fois en juin 2013.

Selon les estimations, quelque 6,5 millions de personnes sur un total de 22 millions de Syriens sont déplacées à l'intérieur du pays, alors que 2,6 millions d'autres sont désormais des réfugiés, principalement dans les pays voisins. La situation humanitaire continue de se dégrader.