A propos d’Emi

La poétesse slam soudano-américaine Emi Mahmoud soutient les activités du HCR depuis 2016.

Emie est née au Darfour, Soudan, avant de s’installer aux Etats-Unis. Elle se sert de son talent pour sensibiliser à la violence continue au Darfour et plus largement à la cause des réfugiés. A l’occasion de l’annonce du millionième réfugié sud-soudanais arrivé en Ouganda en août 2017, Emi a publié ‘Head over Heels’, un poème unique qui donne à réfléchir, qu’elle a écrit quand on lui a demandé de commenter la crise. Vous pouvez en savoir plus sur l’urgence au Soudan du Sud et sur les façons d’aider le HCR ici.

Emi a pu observer le travail du HCR sur le terrain lorsqu’elle s’est rendue à Lesbos, en Grèce, en juin 2016 pour s’entretenir avec des réfugiés ayant entrepris la dangereuse traversée de la mer à partir de la Turquie. Au cours de sa visite, elle a récité un poème dédicacé à Alan Kurdi pour le premier anniversaire de sa mort et en l’honneur des nombreuses personnes ayant péri alors qu’elles cherchaient la sécurité en fuyant les conflits et les persécutions.

Emi apporte son soutien dévoué aux différentes campagnes du HCR. Elle a prêté sa voix pour le film de notre campagne#Aveclesréfugiés en compagnie d’autres éminents défenseurs, réfugiés et agents du HCR originaires du monde entier. Elle a ensuite participé à la remise historique de la pétition #Aveclesréfugiés lors de l’Assemblée générale des Nations Unies de 2016 à New York. En 2016, Emi a également participé à la cérémonie de remise de la distinction Nansen pour les réfugiés en récitant ‘Bird Watching on Lesvos Island’, un autre poème écrit après ses rencontres avec des réfugiés en Grèce.