Bangladesh : des réfugiés rohingyas transférés du camp de Kutupalong vers un nouveau site

Ceci est un résumé des déclarations du porte-parole du HCR Babar Baloch – à qui toute citation peut être attribuée – lors de la conférence de presse du 27 octobre 2017 au Palais des Nations à Genève.

Un total de 5 000 réfugiés seront transférés vers le site nouvellement ouvert, qui fait partie d'un plus grand terrain de 12 km carrés connu sous le nom d'Extension de Kutupalong et destiné à accueillir les nouveaux arrivants   © HCR/Roger Arnold

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, a transféré environ 1700 nouveaux réfugiés sur un site alloué par le gouvernement dans le sud-est du Bangladesh, contribuant ainsi ainsi à désengorger les installations de Kutupalong et offrant à ces réfugiés un lieu de vie après leur périple de plusieurs semaines.

La plupart des personnes concernées font partie des milliers de réfugiés qui ont passé une semaine environ sur les routes menant à la frontière bangladaise, pour se retrouver bloqués dans un village frontalier pendant quatre jours puis finalement autorisés à passer la semaine dernière. Le HCR a ouvert un centre de transit et des écoles dans le camp de réfugiés de Kutupalong pour accueillir de façon temporaire les plus vulnérables dans cet afflux soudain de réfugiés.

Le transfert a commencé mardi dans le but de décongestionner les écoles de Kutupalong et de permettre la reprise des cours, et aussi de libérer de la place dans le centre de transit pour accueillir d'autres arrivants.

Au total, 5 000 réfugiés seront transférés vers le nouveau site, qui fait partie d'un terrain plus vaste de 1 200 hectares alloué par le gouvernement bangladais pour accueillir les nouveaux arrivants. Ce terrain est connu sous le nom d'Extension de Kutupalong.

Avant le transfert, le HCR a élaboré un plan d'implantation de ce site accidenté, puis a commencé à construire des latrines et à creuser des puits tubulaires.  Des espaces ont également été prévus pour permettre aux partenaires du HCR de construire des installations telles que des centres communautaires, des dispensaires, des écoles et des espaces pour les enfants. Le HCR participe au financement d’une route à proximité du site pour faciliter l'accès aux réfugiés et leur faire parvenir de l’aide plus rapidement.

Depuis mardi, des bénévoles aident les réfugiés en situation de vulnérabilité à transporter leurs biens sur le nouveau site. Le HCR distribue des articles ménagers et des kits d'abris d’urgence contenant des bâches en plastique, des tiges de bambou et des cordes. Save the Children recrute des travailleurs pour aider à la construction d'abris pour les réfugiés les plus vulnérables. L'ONG locale Gonoshasthaya Kendra (GK) procède à des examens médicaux tandis qu'Action contre la faim distribue de la nourriture et de l'eau en attendant que les réfugiés puissent cuisiner eux-mêmes.

On estime que 605 000 réfugiés sont arrivés au Bangladesh depuis que des violences ont éclaté dans le nord de l'État d’Arakan, au Myanmar, à la fin du mois d'août.

 

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez svp contacter: