Le HCR est vivement préoccupé par l'enlèvement de demandeurs d'asile dans l'est du Soudan

Genève, 5 juin (HCR) - Le HCR est préoccupé par des informations faisant état de l'enlèvement de 14 demandeurs d'asile érythréens par des éléments armés inconnus dans l'est du Soudan, en date du jeudi 4 juin 2015.

L'incident est survenu quand des membres d'un groupe armé qui se trouvaient à bord d'une camionnette ont ouvert le feu sur un convoi organisé par le Commissaire soudanais pour les réfugiés (COR) et qui transportait 49 demandeurs d'asile érythréens depuis le centre de réception de Wad Sharifey, près de Kassala, vers le camp de réfugiés de Shagarab.

Quatorze demandeurs d'asile ont été enlevés : sept enfants non accompagnés (six garçons et une fillette), cinq femmes et deux hommes. De plus, six demandeurs d'asile souffrent de blessures mineures quand ils ont sauté du camion lors d'une tentative d'évasion. Le HCR fournit une assistance aux survivants maintenant transférés au camp de Shagarab, et reste en contact avec les autorités soudanaises qui enquêtent sur cette attaque.

Le HCR se félicite de cette enquête et a demandé aux autorités de tout mettre en oeuvre pour appréhender les responsables et les traduire en justice. Le HCR demande instamment que tous les transferts de demandeurs d'asile soient systématiquement accompagnés par une escorte de sécurité.

Avant cet incident, le Gouvernement du Soudan et le HCR avaient observé une réduction des enlèvements et de la traite dans l'est du pays, suite à la coopération en cours entre le HCR et le Gouvernement pour lutter contre ces phénomènes. Ces derniers jours, le gouvernement a réaffirmé son engagement à lutter contre ces problèmes en approuvant la stratégie 2015-2017 de lutte contre la traite des êtres humains, les enlèvements et le trafic des personnes au Soudan.