Durant sa visite au Myanmar, un dirigeant du HCR a appelé au plein accès humanitaire et au rapatriement sûr et volontaire des réfugiés

Volker Türk rencontre à Naypyitaw le ministre du Myanmar pour la protection sociale, les secours et la réinstallation.   © HCR/avec l'autorisation du ministère de la Protection sociale, des Secours et de la Réinstallation

Le Haut Commissaire assistant du HCR chargé de la protection, M. Volker Türk, a achevé mercredi une visite de deux jours au Myanmar où il a appelé au plein accès humanitaire aux communautés dans le besoin ainsi qu’au rapatriement librement consenti des réfugiés dans la sécurité et la dignité.

M. Türk s’est rendu à Naypyidaw, la capitale du Myanmar, où il a rencontré U Kyaw Tint Swe, ministre du Bureau des conseillers d'État, U Thaung Tun, conseiller à la Sécurité nationale, Dr. Win Myat Aye, ministre de la Protection sociale, des Secours et de la Réinstallation, et U Thein Swe, ministre du Travail, de l'Immigration et de la Population. 

Durant ses entretiens, le Haut Commissaire assistant a exhorté le Gouvernement à garantir la sécurité ainsi que la protection de toutes les communautés de l'État de Rakhine. Il a également appelé au plein accès des agences humanitaires afin que ces dernières puissent apporter une aide vitale aux communautés dans le besoin et rebâtir la confiance. M. Türk a réitéré le droit au retour des centaines de milliers de réfugiés qui ont fui l’État de Rakhine pour le Bangladesh et a lancé un vibrant appel pour leur rapatriement sûr, volontaire et durable vers leurs lieux d’origine.

Le Haut Commissaire assistant a également mis l’accent sur l’importance d’un engagement sans faille de la part des acteurs du développement qui doivent investir dans les programmes communautaires afin de créer dans l’État de Rakhine des conditions propices à la réintégration pérenne des réfugiés.

M. Türk s’est réjoui de l’initiative prise par les autorités du pays en vue de l’organisation avec le HCR d’un atelier conjoint sur les normes internationales de rapatriement volontaire qui se tiendra le 31 octobre. Le Haut Commissaire assistant a réaffirmé la ferme intention du HCR d’appuyer le Gouvernement, tout en espérant que l’atelier contribuerait à associer l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés aux plans de rapatriement volontaire du Gouvernement.

M. Türk s’est en outre félicité de l’engagement réitéré du Gouvernement à appliquer sans tarder les recommandations de la Commission consultative sur l'État de Rakhine, soulignant qu’elles constituent une solide feuille de route pour aller de l'avant. 

La visite du Haut Commissaire assistant dans la région se poursuivra avec la Thaïlande, pour s'achever au Bangladesh en début de semaine prochaine.

 

Pour de plus amples informations à ce sujet, veuillez svp contacter :

  • Paul Vrieze (Yangon, Myanmar), vrieze@unhcr.org, mobile: +95 9 448 034 427
  • Vivian Tan (Bangladesh), tanv@unhcr.org, mobile: +88 0 17 0836 7884