Le HCR se félicite de l'accord sur la relance du processus de paix au Soudan du Sud

Le HCR, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, se félicite du récent accord conclu entre le gouvernement du Soudan du Sud et les groupes d'opposition sur la relance du processus de paix actuellement dans l’impasse, ainsi que l'appel à l'inclusion des réfugiés dans la réflexion sur l'avenir du pays.

Ce nouvel accord a été signé le 21 décembre par les parties au conflit en Éthiopie, à Addis Abeba, au cours du « High-Level Revitalization Forum ». Cette conférence a pour objectif de parvenir à revitaliser l'accord de paix de 2015, arrêter les hostilités, faciliter l'accès humanitaire, garantir la protection de la population civile et mettre en place des sanctions contre ceux qui enfreignent l’accord.

« Cette dernière initiative est une lueur d'espoir pour les Sud-Soudanais qui sont les témoins des ravages de la guerre depuis 2013 », a déclaré Arnauld Akodjenou, l'envoyé spécial du HCR pour la situation au Soudan du Sud.

M. Akodjenou a déclaré espérer que le Soudan du Sud parvienne à la paix et que les parties ne réduisent pas à néant l'espoir de millions de civils qui souffrent depuis bien trop longtemps.

« Nous lançons un appel à un soutien sans réserve afin que cet accord sur papier se traduise par le silence des armes dans tout le Soudan du Sud », a-t-il ajouté.

Le HCR est particulièrement encouragé par le fait que l'accord réaffirme les droits des réfugiés du Soudan du Sud et de ceux qui sont déplacés dans le pays, qu’il fasse référence à la nécessité de garantir le caractère civil des installations de déplacés et qu’il encourage les parties à chercher activement à parvenir à des solutions en leurs noms. 

Cet accord devrait insuffler un nouvel élan à un processus de paix en difficulté et il ravivera les aspirations à la paix des quatre millions d'habitants chassés de leurs foyers dans la plus jeune nation du monde, dont deux millions de réfugiés accueillis dans les six pays voisins qui ont déjà vu échouer plusieurs initiatives de paix.

 

Pour de plus amples informations sur ce sujet, veuillez svp contacter :

  •