SYR

Profil d'opérations 2015 - République arabe syrienne

| Aperçu |

Environnement opérationnel

  • En l'absence de perspective de solution politique et de terme à la confrontation armée, le nombre de personnes touchées par le conflit interne en République arabe syrienne (Syrie) va certainement augmenter en 2015.

  • La poursuite probable de la destruction des infrastructures, ainsi que le déplacement des lignes de conflit et les niveaux élevés d'insécurité et de violence, continuent de restreindre l'accès des organisations humanitaires. La fourniture des services de base est également affectée dans plusieurs régions du pays, ce qui réduit ou compromet gravement les moyens de subsistance des Syriens. L'ampleur des destructions des habitations et des moyens de subsistance constitue un obstacle majeur aux efforts de retour et de réintégration.

  • Dans le cadre inter-organisations du Plan de réponse et d'assistance humanitaire pour la Syrie (SHARP), le HCR s'efforcera de gérer les programmes destinés aux personnes relevant de sa compétence où qu'elles se trouvent, en menant notamment des activités au-delà des lignes de front et des frontières. Il assumera un rôle de chef de file dans les secteurs des abris et des produits non alimentaires et utilisera également son expérience et son expertise dans les secteurs de la santé, de l'éducation et des moyens de subsistance.

  • La détérioration de la situation humanitaire en Iraq voisin a provoqué un afflux de réfugiés iraquiens vers le nord-est de la Syrie en 2014. Le HCR poursuivra son programme global de protection et d'assistance pour les réfugiés en Syrie, en ouvrant un camp de réfugiés supplémentaire dans le gouvernorat de Hassakeh.

  • Dans le cadre des résolutions 2139 (2014) et 2165 (2014) du Conseil de sécurité des Nations Unies qui visent à améliorer l'accès aux populations touchées, le HCR continuera d'étendre sa capacité d'intervention, notamment par l'intermédiaire de nouveaux partenaires nationaux. A cette fin, le HCR conservera ses huit bureaux de terrain afin d'assurer une présence et un accès aux déplacés internes et de maintenir une capacité de réponse et de surveillance.

Personnes relevant de la compétence du HCR

Selon les estimations du Bureau des Nations Unies chargé de la coordination des affaires humanitaires (BCAH), mi-2014, 10,8 millions de Syriens sur une population totale de 22 millions sont touchés par le conflit et ont besoin d'aide humanitaire, dont 6,5 millions de déplacés internes, souvent à plusieurs reprises -- soit 50 pour cent de plus qu'en 2013. Si aucune solution politique globale n'est trouvée, le nombre de personnes touchées devrait augmenter en 2015.

La Syrie accueille plus de 33 000 demandeurs d'asile et réfugiés principalement originaires d'Iraq, les autres, moins nombreux, provenant d'Afghanistan et de Somalie. Bien qu'en forte diminution par rapport aux années précédentes, cette tendance pourrait s'inverser en 2015 en cas de nouveaux afflux d'Iraquiens. En août 2014, environ 95 000 personnes déplacées à cause de la violence en Iraq sont arrivées dans le gouvernorat de Hassakeh, au nord-est du pays, la majorité d'entre elles ayant poursuivi leur chemin vers la région du Kurdistan en quête de sécurité.

Chiffres HCR prévisionnels pour la République arabe syrienne[1]
Type de population Origine Janvier 2015 Décembre 2015
Total dans le pays Nb personnes
assistées par
le HCR
Total dans le pays Nb personnes
assistées par
le HCR
Total 6 781 380 3 529 300 6 757 670 4 026 000
1. Les chiffres prévisionnels concernant les personnes relevant de la compétence du HCR figurant dans le tableau ci-dessus se basent sur des tendances et des données d'enregistrement datant de début 2014. A la lumière de l'évolution de la situation en République arabe syrienne et en Iraq, des projections actualisées seront présentées dans les appels futurs pour des besoins supplémentaires en 2015 concernant les situations en Syrie et en Iraq y compris le plan régional de l'année 2015 pour les réfugiés et la résilience (3RP).
2. Les chiffres concernant les réfugiés iraquiens sont des estimations du Gouvernement.
Réfugiés Afghanistan 1 200 1 200 1 000 1 000
Iraq[2] 126 580 24 500 113 670 22 000
Somalie 900 900 800 800
Pays divers 600 600 500 500
Demandeurs d'asile Afghanistan 120 120 80 80
Iraq 850 850 740 740
Soudan 400 400 290 290
Pays divers 740 740 590 590
Déplacés internes Rép. arabe syrienne 6 500 000 3 500 000 6 500 000 4 000 000
Apatrides Apatrides 150 000 - 140 000 -

| Réponse |

Besoins et stratégies

Compte tenu du risque élevé que le conflit se poursuive en 2015, les interventions humanitaires de secours sont au coeur de la stratégie du HCR en Syrie. S'appuyant sur sa présence de long terme dans ce pays, le HCR a étendu la structure de ses bureaux extérieurs en 2014 afin d'améliorer l'accès aux personnes relevant de sa compétence, notamment au-delà des lignes de front et des frontières.

En matière d'aide aux déplacés internes, le HCR continuera de jouer un rôle de coordination interinstitutions dans les secteurs de la protection et des services communautaires, ainsi que dans ceux de la coordination et de la gestion des camps, des abris et des produits non alimentaires, en apportant une aide humanitaire essentielle aux personnes et aux familles extrêmement vulnérables. Le HCR utilisera également son expérience et son expertise pour fournir une aide de secours dans le domaine de la santé et pour combler les lacunes.

Son autre priorité pour 2015 consistera à assurer une protection de base aux demandeurs d'asile et aux réfugiés en Syrie, à accorder des allocations mensuelles en espèces aux réfugiés urbains et à appliquer une approche multisectorielle dans les camps situés au nord-est du pays. Le HCR maintiendra son programme de réinstallation, à une échelle relativement limitée, comme élément clé de sa stratégie de solutions durables pour les personnes en situation prolongée de réfugiés.

| Mise en oeuvre |

Coordination

Le HCR va continuer d'assumer son rôle d'agence onusienne chef de file pour la réponse en faveur des déplacés internes en matière de protection, de coordination et de gestion des camps, de produits non alimentaires et d'abris en Syrie. Il continuera de travailler en coordination avec les principaux ministères impliqués dans le travail humanitaire en Syrie. Si le Croissant-Rouge arabe syrien demeure un partenaire clé pour la planification et la distribution de produits de secours essentiels, le HCR continue d'identifier et de soutenir d'autres partenaires nationaux afin d'augmenter sa capacité d'atteindre les communautés.

2015 Partenaires du HCR - République arabe syrienne
Partenaires d'exécution
Organismes gouvernementaux : Gouvernorat de Hassakeh, Ministère de l'Enseignement supérieur, Ministère de l'Administration locale et de l'environnement
ONG : Al Batoul, Al Nada Development, Al Ta'aluf, Al Tamayouz Cooperative Society, Conseil danois pour les réfugiés, International Medical Corps, Patriarcat grec orthodoxe d'Antioche et de tout l'Est, Première Urgence - Aide Médicale Internationale, Secours Islamique France, Syria Trust for Development, Syrian Society for Social Development
Autres : Croissant-Rouge arabe syrien, UNOPS
Partenaires opérationnels
Organismes gouvernementaux : Ministère de l'Education, Ministère de la Santé, Ministère des Affaires sociales
ONG : Al Aoun Charitable Society, Al Birr, Child Care Association
Autres : CICR, OMS, PAM, UNICEF

| Informations financières |

Les besoins financiers du HCR pour la Syrie sont passés de 116,9 millions de dollars E.-U. en 2011 à 320,2 millions de dollars E.-U. en 2014. Alors que le budget pour le programme en faveur des réfugiés est passé de 114 millions de dollars E.-U. à 64,3 millions de dollars E.-U., le budget pour les projets en faveur des déplacés internes a considérablement augmenté, passant de 41,7 millions de dollars E.-U. en 2012 à 309,8 million de dollars E.-U. mi-2014.

Comme le volume et les besoins de la population déplacée en Syrie nécessiteront des financements très importants, le HCR a fixé ses besoins financiers pour 2015 à 362,5 millions de dollars E.-U. Tout manque de financement affectera un grand nombre d'activités qui contribuent directement au bien-être des personnes relevant de la compétence du HCR.

A la lumière de l'évolution de la situation en République arabe syrienne et en Iraq, toute modification des besoins pour la réponse en faveur des déplacés internes sera présentée dans le Plan 2015 de réponse stratégique pour la Syrie et dans un Appel supplémentaire pour la situation en Iraq concernant la réponse en faveur des réfugiés.

Source: HCR Appel global 2015 (actualisation)